Les baromètres des vacances se suivent…

… se ressemblent parfois, à quelques détails près, dépendant d'où viennent les chiffres !!!

Ed Lin est un membre Touring depuis de longues années et nous communique le résumé de l’enquête faite par eux , ou plutôt par une société extérieure indépendante.

Un constat, sur 3.198 sondés 60% réservent en ligne, via un agent de voyage numérique, web ou application. Pour l’instant seulement 17,8 %  des plus de 65 ans se tournent vers internet.

Ce chiffre ne fera qu’augmenter à l’avenir, car sur les conseils avisés des enfants et petits enfants les parents et grands parents ne pourront faire autrement que de suivre l’évolution technologique.

L’Europe plus populaire

96 % des sondés partent en vacances, au moins une fois par an, dans l’un des Etats membres de l’UE. En Europe, la France occupe la première place avec 57 %, suivie par l’Espagne (29 %), les Pays-Bas (26 %), l’Italie (19 %) et l’Allemagne (18 %). Les pays qui ont connu les plus fortes augmentations par rapport au sondage de l’an dernier sont: le Portugal, la Grèce et la Croatie où deux fois plus de touristes belges se sont rendus (en 2017).

L’avion et le train de plus en plus souvent

63 % des personnes interrogées ont déclaré avoir pris l’avion en 2017, alors qu’en 2016 c’était le cas de seulement 58 % des vacanciers. Un autre chiffre frappant: nous prenons plus souvent le train.

C’était le cas pour 16 % des sondés qui sont arrivés ainsi, l’an dernier, à destination, contre 13 % en 2016. La voiture reste cependant le moyen de transport préféré pour 75 % des sondés vers et depuis leur destination finale ainsi que sur place.

Pourquoi voyager?

51 % sont attirés par les curiosités touristiques tandis que 49 % sont principalement à la recherche de soleil et de chaleur. En conséquence, les vacances au soleil et à la plage sont toujours les plus populaires (23 % en 2017 contre 25 % en 2016) pour les vacances principales.

60 % réservent en ligne

En ce qui concerne la réservation, en moyenne 60 % des sondés se tournent vers un agent de voyage numérique (web ou application). Les sites web populaires sont booking.com, trivago et Airbnb, alors que les applications gagnent du terrain.

Un constat frappant: à peine 17,8 % des plus de 65 ans se tournent vers Internet. Le même groupe s’informe auprès d’un tour-opérateur ou d’une agence de voyage dans près de la moitié des cas et y réserve ses vacances.

Les effets secondaires du roaming gratuit

Étant donné que les frais d’itinérance dans l’UE sont tombés l’année dernière, le nombre de « consommateurs de smartphones et de tablettes » ne cesse d’augmenter. Les chiffres du trafic de données mobiles montrent que le volume de données des utilisateurs belges à l’étranger a déjà triplé. Selon notre enquête, en moyenne 41 % des voyageurs ont utilisé les médias sociaux l’année dernière. Ce chiffre atteint même 71,3 % pour le groupe des 18-34 ans.

Sommes-nous bien protégés ?

Bonne nouvelle: de plus en plus de voyageurs souscrivent une assurance annulation mais 48,8 % n’en bénéficient toujours pas (contre 56 % en 2016). Moins bonne nouvelle: environ 39 % indiquent qu’ils ne sont pas intéressés par une assistance médicale ou une assistance dépannage à l’étranger.

Comme c’est souvent le cas, les risques de calamités à l’étranger sont sous-estimés par les sondés. Pourtant, des inconforts mineurs peuvent avoir des conséquences importantes qui pèsent lourdement sur le budget des vacances. Les chiffres: 37 % des sondés ont déjà été malades en vacances et 39 % ont déjà eu des problèmes avec un vol. Touring conseille aux vacanciers de toujours bien se protéger. Choisissez les bons produits d’assistance et vous partirez en vacances l’esprit tranquille.

¹Enquête réalisée par le bureau d’études Indiville pour le compte de Touring

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY