Les airlines face à un problème
à 60 milliards de dollars US

Un rapport de T2RL et Amadeus démontre que la perturbation des vols et les coûts qu’elle engendre s’élèvent à 8% des revenus globaux générés chaque année par l’industrie du voyage.

Avec 7,3 milliards de passagers prévus d’ici 2034, la perturbation des vols est sur le point de devenir un des plus importants défis opérationnels à résoudre par les compagnies aériennes, les aéroports et les hôtels. Les intempéries, les catastrophes naturelles et les grèves coûtent à l’industrie du voyage plus de 60 milliards de dollars US chaque année, équivalents à 8% des revenus de l’industrie globale.

L’étude Airline Disruption Management commandée par Amadeus et réalisée par T2RL, société de conseil spécialisée dans l’aérien, démontre également que les perturbations se diffusent «viralement» à travers l’écosystème du voyage: le rapport constate que très souvent les retards et les annulations des vols sont la conséquence d’un problème mineur. Ce rapport met aussi en évidence le fait que les nouvelles réglementations de l’industrie du voyage telles le Tarmac Delay Rule aux USA et le Mandat de Compensation pour les retards à travers l’Europe incitent les compagnies aériennes à développer des procédures standardisées pour gérer ces nombreuses situations de perturbation.

aeroportneigeL’analyse de T2RL s’est appuyée sur une série d’ interviews menées avec des experts et des dirigeants de l’industrie du voyage, incluant American Express GBT, All Nippon Airways, Gatwick Airport, l’IATA, Southwest Airlines, Star Alliance, Swiss International Air Lines et Yas Viceroy Hotel.

L’étude indique que l’on se dirige vers un progrès exponentiel de la technologie: l’intérêt grandissant des compagnies aériennes à investir dans la gestion de ces perturbations, ainsi que l’offre accrue de solutions pilotes de la part des fournisseurs IT indique qu’un bouleversement technologique se prépare pour les années à venir. Elle rappelle aussi que la collaboration est cruciale pour une approche intégrée: une meilleure communication entre les managers, les aéroports et les fournisseurs  de services aériens mèneront à une collaboration plus efficace. Dans le futur, même les compagnies aériennes concurrentes seront amenées à travailler ensemble durant les périodes de perturbations. L’étude complète peut être consultée sur www.amadeus.com/managingdisruption

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY