Les 7 jours d’isolement pour les voyageurs ! Une méchante blague ?

Les agences de voyages et les tour-opérateurs sont mécontents de la décision prise sans aucune concertation, d’imposer 7 jours d’isolement pour les voyageurs hors Europe. Les effets sur la vente de voyage vont encore être catastrophique. Faut-il conseiller aux clients de partir d’une autre ville européenne ?

Compte tenu d’une administration en France totalement dépassée, on peut être quasiment certain que les contrôles sur un réel isolement de sept jours ne sera sûrement pas effectif.

Plusieurs pays ont déjà adopté cette procédure

Il y a plusieurs mois que certains pays imposent une quarantaine de 10 ou 14 jours comme la Thaïlande ou Singapour et bien d’autres. Celle-ci s’effectue pour les étrangers dans un hôtel désigné par le gouvernement local. Il y a un véritable suivi.

Nous avons eu le cas d’une personne qui est arrivé à Singapour et qui a dû faire sa quarantaine de 14 nuits dans un hôtel sélectionné par les autorités. La personne recevait deux appels de la police chaque jour et une visite d’un employé de l’hôtel pour être certain que vous êtes bien dans la chambre. C’est excessif, mais terriblement efficace.

Une mesure qui aurait pu être appliquée en France et en Europe

Demander aux étrangers arrivant en France et aux personnes diagnostiquées positive au test PCR aurait pu être une décision possible. Cela aurait au moins permis d’éviter les contaminations. Par ailleurs, les hôteliers qui sont au bord du gouffre auraient pu trouver une source de recette financière.

Il s’agit d’une catastrophe pour les professionnels du tourisme

Lionel Rabiet (Voyages d’Exception) indiquait sur Tourmag : « L’impact pour nos entreprises est colossal avec pour conséquence immédiate des annulations en cascade à gérer dans le long courrier balnéaire et le voyage d’affaires.

C’est du chiffre d’affaires négatif qui de surcroît engendre des coûts de gestion ! C’est comme si on demandait aux restaurants de rembourser les repas qu’ils ont vendu lorsqu’ils étaient ouverts en octobre. C’est un coup de massue supplémentaire pour notre profession »

En attendant, le SETO donne ses recommandations pour les voyages à forfait

Suite aux dernières annonces du gouvernement et aux décisions impactant tous les voyageurs provenant de destinations hors Europe, le SETO (Syndicat des Entreprises du Tour Operating), rappelle qu’à ce jour :

• Les frontières au sein de l’Union Européenne restent ouvertes,

• Le transport aérien ne fait pas l’objet de restrictions et les compagnies aériennes continuent d’exploiter,

• Le Premier Ministre a clairement recommandé de ne pas annuler ses projets de vacances

• Le Premier Ministre a décidé d’imposer sans concertation un isolement de 7 jours à tous les voyageurs provenant de destinations hors Europe.

• Mais dans le même temps, tout déplacement international (depuis l’étranger vers la France et de France vers l’étranger) est totalement et strictement déconseillé.

En conséquence, à l’exception des territoires non européens de la France, c’est-à-dire les DROM-COM dont les conditions relatives aux voyages devraient être précisées, le SETO (Syndicat des Entreprises du Tour Operating) recommande à ses membres, d’informer leurs clients des nouvelles procédures sanitaires pour tous les départs jusqu’au vendredi 29 janvier 2021.

Ainsi pour les voyageurs qui souhaitent maintenir leur départ et dans le respect des protocoles sanitaires imposés par les destinations accessibles, les tour-opérateurs les informent qu’ils devront présenter un test PCR négatif à la Covid-19 réalisé avant leur retour et qu’ils devront également s’engager sur l’honneur à s’isoler pendant sept jours une fois arrivés en France, avant de refaire un deuxième test PCR à l’issue de cette période de sept jours. Dans les rares pays où la réalisation d’un test PCR est impossible, un système de dépistage à l’arrivée sera mis en place avec septaine obligatoire dans un lieu d’hébergement validé par les autorités publiques.

Cette instruction a été mise à jour le 15 janvier 2021 à 16H; la situation évoluant rapidement certaines réponses ou positions peuvent être amenées à être modifiées à tout moment.

• Pour les voyages concernés, les tour-opérateurs en informent leurs clients dans les meilleurs délais.

• Les tour-opérateurs se tiennent à la disposition de leurs clients et des agences de voyages pour répondre à leurs interrogations et apporter des solutions aux cas particuliers.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY