L’Egypte n’a rien perdu de son « Charm » (2ème et dernière partie)

Rencontre avec Jacques Peter, Directeur Général du Savoy et sympathique alsacien de surcroît. C’est de lui que nous viennent les meilleures informations : c’est un homme de terrain, expérimenté, qui ne s’embarrasse pas de langue de bois.

Un hôtelier au franc-parler.

Mr Peter nous explique que le drame de Charm, c’est que les avions n’y viennent plus. Egyptair bien sûr continue son petit « pont aérien » quotidien, mais les touristes doivent changer d’avion au Caire, et les prix sont élevés ! Turkish Airlines est pour le terminal_2_sharm_el-sheikh_airportmoment la meilleure alternative, et de loin.

Ukraine International Airlines n’a pas arrêté ses opérations, mais qui voulaient changer d’avion à Kiev, durant ces trois dernières années ? Ce qui amène le vrai trafic, ce sont les charters : Thomas Cook et TUI en tête. Le marché allemand reprend timidement. Le marché français n’a jamais vraiment décollé.

Les Italiens ont assuré une présence continue. Les Belges, avant l’accident tragique de l’avion russe, étaient 55000 à venir chaque année, un chiffre loin d’être négligeable.

De nouveaux marchés, mais à quels prix ?

Ces beaux marchés traditionnels ont été remplacés par d’autres : le marché intérieur, tout d’abord. Ensuite le marché du Golfe et du Proche-Orient: Saudis, Jordaniens, Libanais, Emiratis… On pourrait se dire que la destination y a perdu en termes de revenus par client.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAEh bien, pas du tout ! Mr Peter nous explique que les prix moyens et les dépenses journalières sont plutôt meilleurs avec cette nouvelle clientèle, parce que les prestataires locaux n’ont pas à subir la pression énorme sur les prix que les TO géants leur imposent ! Intéressant, non ?

Idéal pour le MICE

Un autre point qu’il me faut mettre en lumière, c’est la capacité de cette destination en matière d’incentive. Nous n’avons pu tout essayer en deux jours, bien sûr. Mais nous avons quand même passé une journée sur le splendide voilier Sina Dream, à faire de la plongée (avec masque ou avec bonbonnes, jusqu’à -12 mètres).

sharm3Un voilier très confortable, avec son cabestan muni d’un panier de cordes, qui vous plonge dans la mer ou dans les embruns pour la plus grande joie des spectateurs. Le bateau possède aussi des zones semi-privatives avec bar, animations de pont, catering délicieux : un parfait outil incentive.

Nous avons pu aussi tester le quad dans le désert tout proche. Il y a des dizaines d’exploitants, des centaines de quads : individuels, à deux places, à 4 places… Activité accessible à tout le monde, et très fun. Séance photos obligatoire, de même sharm5que l’arrêt chez les bédouins pour un rafraîchissement ou un thé.

En bref…

Bon, il faut bien conclure. Ce sera bref : Sharm el Cheikh est redevenue une destination sûre, agréable, convenant aussi bien aux enfants qu’aux jeunes, au 3e âge et aux groupes : congrès, meetings, incentive y trouveront tout ce dont ils rêvent.

Quelques contacts :

Jacques Peter, Directeur Général du Savoy : jacques.peter@savoy-sharm.com

Islam Abd Al Samiee, Egyptian Tourist Authority : Islamnabil_guide@hotmail.com

Nadia Bessi, Ticketing & Reservation Agent Egyptair: nadia@egyptair.be

sans oublier les bons DMC locaux pour le MICE: Emeco Travel, egypt@euromic.com, par exemple.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY