Le WTTC affirme que les voyageurs non vaccinés ne devraient pas être victimes de discrimination

Des tests complets permettront à tous de se déplacer librement et en toute sécurité

Gloria Guevara, présidente et PDG du WTTC, a déclaré: « Le WTTC soutient sans réserve les tests au départ de tous les voyageurs pour s’assurer que les passagers peuvent prouver qu’ils sont exempts de COVID-19 et ainsi éviter la propagation. »

« Il faudra beaucoup de temps pour vacciner la population mondiale, en particulier ceux des pays moins avancés, ou de différents groupes d’âge, nous ne devons donc pas discriminer ceux qui souhaitent voyager mais qui n’ont pas été vaccinés. »

« Seul un petit pourcentage de personnes dans le monde ont jusqu’à présent reçu le vaccin, alors qu’il y en a un grand nombre qui ne l’ont pas fait, mais qui pourraient être testés, montrer un résultat négatif et voyager en toute sécurité. »

« L’approche de bon sens est de permettre la libre circulation des personnes qui peuvent prouver un résultat de test négatif, plutôt que de réserver des déplacements ou des emplois à une petite minorité qui a été vaccinée. »

« De plus, les groupes les plus vulnérables devraient être priorisés, une exigence de vaccination générale discriminerait simplement les groupes non vulnérables, tels que la génération X, Z et la génération Y, qui devraient être en mesure de voyager avec la preuve d’un test COVID négatif. »

« Le WTTC réclame depuis longtemps un régime de test rapide et rentable reconnu internationalement aux points de départ du monde entier. Cela éviterait d’exporter le virus et aiderait à rétablir les voyages internationaux. »

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY