©Royal Caribbean

Le WiFi arrive désormais en 3ème position dans le critère de choix d’une compagnie derrière le prix du billets (53%) et les horaires de vol (44%) pour les 40% de passagers qui ont pris un vol avec WiFi, dont la majorité des passagers aériens le voit comme une nécessité…

Pour 60% de sondés dans le cadre de l’étude « Inflight Connectivity Survey » réalisée par Inmarsat auprès de 9000 passagers de 18 pays, le WiFi est une nécessité et est loin d’être un luxe : 66% des sondés qui voyagent avec des enfants estiment même que le WiFi leur « sauve la vie ».

Des passagers prêts à être infidèles !

Quelque 33 % des passagers britanniques — et même 39 % des passagers français, par exemple, mais seulement 15 % des Norvégiens — seraient prêts à quitter leur compagnie préférée si elle ne leur fournissait pas un service WiFi de qualité.

Au Royaume-Uni particulièrement, 74% des passagers se déclarent prêt à payer pour le WiFi sur les vols court-courriers, contre 80% pour les vols moyen-courriers et 82% pour les vols long-courriers.

C’est sans doute la raison pour laquelle le groupe IAG se prépare à déployer le WiFi au sein de toutes ses compagnies comme British Airways, Iberia et Vueling. Le WiFi devrait être opérationnel à partir du second semestre 2017 avec pour objectif 90% de la flotte court-courrier équipée d’ici le début 2019. [Source : Business Traveler France]

Le WiFi arrive désormais en 3ème position dans le critère de choix d’une compagnie derrière le prix du billets (53%) et les horaires de vol (44%) pour les 40% de passagers qui ont pris un vol avec WiFi, dont la majorité des passagers aériens le voit comme une nécessité…

Pour 60% de sondés dans le cadre de l’étude « Inflight Connectivity Survey » réalisée par Inmarsat auprès de 9000 passagers de 18 pays, le WiFi est une nécessité et est loin d’être un luxe : 66% des sondés qui voyagent avec des enfants estiment même que le WiFi leur « sauve la vie ».

Des passagers prêts à être infidèles !

Quelque 33 % des passagers britanniques — et même 39 % des passagers français, par exemple, mais seulement 15 % des Norvégiens — seraient prêts à quitter leur compagnie préférée si elle ne leur fournissait pas un service WiFi de qualité.

Au Royaume-Uni particulièrement, 74% des passagers se déclarent prêt à payer pour le WiFi sur les vols court-courriers, contre 80% pour les vols moyen-courriers et 82% pour les vols long-courriers.

C’est sans doute la raison pour laquelle le groupe IAG se prépare à déployer le WiFi au sein de toutes ses compagnies comme British Airways, Iberia et Vueling. Le WiFi devrait être opérationnel à partir du second semestre 2017 avec pour objectif 90% de la flotte court-courrier équipée d’ici le début 2019. [Source : Business Traveler France]

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY