Le vol Montréal-Tunis de Tunisair soulève de grands espoirs

Premier service transatlantique dans l’histoire de Tunisair, la liaison directe Montréal-Tunis, dont le premier vol a eu lieu jeudi dernier (16 juin), soulève de grands espoirs. « Nos espoirs envers cette nouvelle liaison directe Montréal-Tunis-Montréal sont énormes. Elle doit pouvoir relancer le tourisme canadien en Tunisie », a déclaré Abdellatif Hamam, directeur général de l’ONTT.

M. Hamam faisait partie d’une importante délégation débarquée à Montréal pour célébrer ce lancement, avec d’autres représentants de l’ONTT, du transporteur aérien et du ministère du Tourisme tunisien. Cocktail réseautage, exposé de plan d’action, conférence de presse et soirée gala se sont relayés sur deux jours pour que l’arrivée de Tunisair ne passe pas inaperçue. Plusieurs personnalités canadiennes et québécoises ont participé à ces événements, ainsi que plusieurs acteurs de l’industrie, parmi lesquels des représentants de voyagiste comme Tours Cure-Vac, Celebritours, Sultana et Exotik Tours.

Salma Elloumi Rekik, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, était elle aussi du vol inaugural. « Maintenant que ce nouveau vol direct est lancé, nous nous ferons un devoir de mieux nous structurer et de développer le Canada. Plusieurs secteurs ont besoin d’une relance, que ce soit le tourisme ou les échanges d’expertises des milieux des affaires », a-t-elle déclaré.

« Je veux également rassurer les Canadiens que la Tunisie a instauré plusieurs mesures d’assistance et de contrôle de la sécurité. Depuis un an, nous avons beaucoup investi dans la sécurité. Même s’il a souffert à cause des attentats, le tourisme reste chez nous un secteur à fort potentiel qui se développe plus rapidement que bien d’autres secteurs. Je souhaite que ce nouveau vol direct ait tout le succès qu’il mérite, pour la Tunisie comme pour le Canada », a ajouté la ministre.

Sachant la Tunisie appréciée des Canadiens, Abdellatif Hamam estime que trop peu de nos compatriotes la visitent – moins de 10 000 l’an dernier. En plus du nouveau service de Tunisair, il mise donc sur l’importante communauté tunisienne vivant au Canada pour rectifier la situation. Il aimerait que chacun des 30 000 Tunisiens vivent et travaillent au Canada tentent d’inciter 10 Canadiens à visiter leur pays d’origine.

Bien sûr, l’ONTT lui-même entend poser des gestes, en axant ses initiatives sur les professionnels et les segments de marché qui pourraient être démarchés avec succès, en identifiant les réseaux professionnels motivés à promouvoir la destination, en invitant les professionnels du tourisme à la découvrir sur place pour mieux pouvoir la vendre. L’ONTT entend aussi organiser des Road Shows entre la Tunisie et le Canada, et lancer des campagnes promotionnelles.

Pour sa part, Tunisair a déjà dévoilé le visage qu’il véhiculera au Canada. Pour son affichage promotionnel, le transporteur a choisi le slogan « Moins de 9 heures, pour une place au soleil ». D’aucuns se demandent toutefois si ce slogan est adéquat pour une population comme la nôtre qui peut joindre la mer, le soleil et les plages du Sud en seulement quatre heures, et sans décalage horaire…

Pour ce qui est du visuel associé à ce slogan, il comporte quatre photos : un couple âgé assis en cabine, un homme d’affaires, un montage jumelant une photo de Montréal et une photo de Tunis, une touriste sur une plage. C’est bien, mais on aurait aussi voir le désert tunisien, une oasis, des dromadaires, ou des photos de destination comme Sidi Bou Said ou encore El Jem…

Sans titre

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY