Le vaccin Moderna et les emmerdes de Jacques Chirac

C’est le regretté Jacques Chirac qui disait que « les emmerdes, ça vole toujours en escadrille ». L’ancien président avait le mot juste pour résumer des situations que nous avons tous connus à un moment ou un autre de notre vie.

Aujourd’hui, j’ai envie de dire que ce ne sont pas les emmerdes mais plutôt les bonnes nouvelles qui volent en escadrille. La preuve, une semaine après l’annonce d’un vaccin efficace à 90% contre le virus, voici un autre laboratoire américain Moderna (dirigé d’ailleurs par un Français) qui a annoncé ce lundi qu’il avait aussi un vaccin en phase 3, avec une efficacité encore plus grande puisqu’elle est de 94,5% !

Et je ne parle même pas des Russes, qui se sont aussi lancés dans la surenchère et qui estiment que leur propre vaccin, le fameux spoutnik V, est efficace à 92%.

Tout cela pour vous dire quoi ?

Que nous avions raison de vous répéter inlassablement que ce virus n’est pas éternel, et que nous finirons par voir la lumière au bout du tunnel, à condition de ne pas rester scotché à sa télévision en regardant en boucle les mauvaises nouvelles. Pas pour jouer à l’autruche mais pour préserver notre bien le plus cher, c’est-à-dire notre santé morale.

Comme le font remarquer mes confrères du quotidien économique Les Echos, cela fait plus de 8 mois que nous sommes tous dans un ascenseur émotionnel : nous passons de la crainte à l’espoir, du noir au gris, parfois au gris clair avant de repartir dans l’autre sens… Et cet ascenseur émotionnel nous épuise tous en tant que citoyens.

L’incertitude épuise aussi nos commerçants, nos entrepreneurs

D’ailleurs mes confrères des Echos ont raison d’écrire que diriger une entreprise aujourd’hui, c’est vivre les montagnes russes émotionnelles, managériales et financières.

Alors oui, l’arrivée tant attendue de ces vaccins (même s’ils doivent encore avoir l’approbation des autorités sanitaires américaines et européennes) est une excellente nouvelle ! Elle montre que le génie humain est capable d’exploits merveilleux.

Souvenez-vous, on s’est d’abord posé la question de savoir si un vaccin verra le jour. C’est fait aujourd’hui, on en a même plusieurs et presque en même temps. Ensuite, depuis une semaine, on se demande si la logistique suivra car le vaccin de Pfizer nécessite de le garder à – 70°.

Mais le nouveau vaccin du laboratoire Moderna peut, lui, être gardé dans un simple frigo. Il n’y a donc plus de problème de logistique, et hop un souci en moins. Souvenez-vous encore, on nous a dit que ce vaccin ne serait pas disponible avant l’été…

Or, les spécialistes parlent déjà de janvier maintenant pour l’Europe. La lumière est donc au bout du tunnel, et cette lumière est de plus en plus vive !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY