Le tout nouvel hôtel Mercure Han-sur-Lesse

On a presqu’envie de dire : enfin ! Enfin, l’hôtellerie dans les Ardennes se développe. Loin de nous l’idée de décrier les petits hôtels de famille qui, très souvent, offrent l’hospitalité à une clientèle en grande majorité néerlandophone : nous connaissons certains Logis de Belgique, et d’autres, qui valent qu’on s’y arrêtent.

Mais il est tout aussi évident qu’une hôtellerie de catégorie supérieure est importante dans un rôle de locomotive pour une région. Le segment MICE, notamment, a besoin d’une infrastructure adéquate, en nombre de chambres et de salles bien équipées.

C’est donc avec étonnement que nous avons découvert le Mercure Han-sur-Lesse à l’occasion de son inauguration officielle. Ne manquaient d’ailleurs que les « officiels » qui n’avaient pas fait le déplacement pour cause de covid, alors que toutes les mesures ont été strictement appliquées sur place.

Étonnement, parce que le bâtiment, situé en plein cœur du village, face à l’Office du Tourisme, est vraiment beau, surtout dès qu’on a passé la porte. Sur la gauche, un vaste espace est dédié au bar (fermé, hélas, comme tous les bars) et au restaurant dont les fenêtres donnent largement sur la rue.

Les chambres sont vastes : nous disposions pour notre part d’une « suite » familiale avec un lit king-size et, dans un petit hall à part, de deux lits simples superposés. La chambre dispose en outre d’un coin salon et d’une table de salle-à-manger avec 4 chaises, d’un coin-cuisine avec l’équipement de base, d’un frigo, coffre-fort, sèche-cheveux, machine à café, télé et téléphone, et même -c’est un détail- un port USB juste au-dessus le table de nuit. La décoration fait une large part au bois et aux motifs ardennais : feuillage, animaux de la région sur la tapisserie…

L’hôtel de 117 chambres (ou 430 personnes max.) dispose d’une piscine. Le restaurant Merlesse est tenu par Benoit De Witte qui a quitté ses fourneaux de Kruishoutem pour relever ce défi. Même si le chef déclare ne pas viser les étoiles, gageons qu’il arrive au moins à la lune, avec les plats d’inspiration locale et une touche d’exotisme thaï.

L’originalité de l’hôtel tient surtout en son mode de financement, déjà proposé par d’autres établissements : les 117 chambres ont/auront toutes un propriétaire différent ! On peut acquérir une chambre dans une fourchette de 110.000 à 140.000 € selon la taille de la chambre, et 80% ont déjà trouvé acquéreur, ce qui leur donne droit à 90% des bénéfices sur les chambres vendues, ainsi qu’à 30 nuitées gratuites par an (on suppose que c’est plutôt hors-saison).

Le Directeur Général, Diogo Vaz Ferreira, présente son produit comme équilibré, entre les critères d’un produit Accor et un style très ardennais. Il est convaincu que ce type d’hôtel, presque équidistant entre Marche et Dinant, manquait dans la région, pour les trois types de clientèle qui sont visés : 1° les familles, grâce aux 48 « suites » pour 4 personnes et à la piscine sécurisée ; 2° l’événementiel, grâce à une coopération poussée avec le Domaine des Grottes de Han qui s’est fortement développé dans ce sens durant ces 10 dernières années ; et enfin le segment « bleisure », pour des réunions de formations et des séminaires résidentiels.

Le Domaine des Grottes de Han, c’est important de le savoir, est passé de 250.000 visiteurs en 2013 à 380.000 en 2019. C’est un produit réellement unique en Belgique, qui outre les grottes, offre un vaste domaine où les animaux d’Europe (le « big five » européen !) sont représentés : on ne peut trouver meilleur endroit pour assister au brâme du cerf, pour dormir sous tentes ou même organiser barbecue ou dîner gastronomique au centre de la terre.

Un produit à découvrir, et surtout à vendre à vos clients puisque de toute manière, vous n’avez pas grand-chose d’autre à leur vendre par les temps qui courent… Mais vous ne le regretterez pas. Prévenez vos clients francophones qu’ils seront très bien accueillis par un personnel en grande majorité néerlandophone : il n’y a pas là à s’offusquer, le personnel est adapté à la clientèle, et c’est bien normal.

A découvrir de toute urgence !

Retrouvez toutes les informations concernant l’hôtel ici: https://we.tl/t-Z1asx18pAs



Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY