Crépuscule sur la rivière des parfums ©Hervé Ducruet

Le Vietnam souhaite attirer 13 millions de touristes d’ici la fin de l’année. Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a en effet fixé pour objectif au secteur du tourisme national d’atteindre une croissance d’au moins 30%.

Une belle progression

Ces six premier mois de l’année, le Vietnam a réussi à attirer près de 6,2 millions de touristes, soit une hausse de 30,2% en glissement annuel. En juillet, le pays a accueilli un million de touristes, portant le nombre de visiteurs étrangers à 7,24 millions de personnes. « Nous nous efforçons à maintenir le niveau de croissance mensuelle afin  d’atteindre l’objectif de 13 millions de touristes d’ici la fin de l’année », a déclaré le chef de l’Administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV), Nguyên Van Tuân.

©Hervé Ducruet
Reflets argentés en baie d’Ha Long ©Hervé Ducruet

Toujours selon lui, durant les six premier mois, le chiffre d’affaires de ce secteur s’est élevé à 254.700 milliards de dôngs, soit une hausse de 27,1% par rapport à même période de l’année précédente.

« Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a fixé pour objectif à l’industrie du tourisme d’accuser une croissance de 30%-50%. Aucun recul n’est autorisé. Cette année, ce secteur  devrait accueillir au minimum 13 millions de touristes », a souligné le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Ngoc Thiên. Un but qui, selon les experts, risque de ne pas être facile à atteindre à cause de difficultés qui persistent encore dans ce secteur.

Plusieurs mesures nécessaires

Pour atteindre l’objectif d’une croissance de 30% d’ici la fin d’année, l’ANTV a proposé quatre mesures à prendre. Premièrement, il est nécessaire de mettre l’accent sur les marchés importants tels que la Chine, l’ASEAN, l’Australie, l’Europe…

©Hervé Ducruet
Jeune fille dans les rizières à Hoa Lu ©Hervé Ducruet

Deuxièmement, il s’agit de renforcer la coopération entre le secteur du tourisme avec les organes concernés comme les garde-frontières vietnamiens et le Département général des statistiques afin de recenser le nombre de touristes étrangers se rendant au Vietnam, que ce soit par voie terrestre ou maritime.

La gestion stricte des tour-opérateurs et des ressources humaines dans le secteur est la troisième solution. La dernière mesure concerne une meilleure réglementation de la qualité des services touristiques concernant les annulations et autres retards de vols.

Des investissements prévus

Selon Nguyên Van Tuân, l’ANTV a récemment mobilisé 5 milliards de dôngs (environ 19000 €) provenant de 11 entreprises différentes du pays. Ce fonds sera déployé au service des activités touristiques pour la période 2017-2020. « Prochainement, après l’approbation du Premier ministre au Fonds de développement touristique, nous aurons davantage de ressources financières pour renforcer les améliorations à fournir en matière de services touristiques de manière efficace », a affirmé Nguyên Van Tuân.

©Hervé Ducruet
Marché flottant sur le Mékong à Can Tho ©Hervé Ducruet

«Il nous faut accorder la priorité aux marchés importants, près du Vietnam comme la Chine, les pays de l’ASEAN ou encore, la Russie et les États-Unis entre autres. Outre cela, l’ANTV doit gérér rigoureusement les activités des agences touristiques, renforcer la formation des ressources humaines afin de créer un environnement favorable permettant de développer de manière durable et stable cette industrie phare du pays», a conclu le ministre Nguyên Ngoc Thiên.

Quid de la promotion ?

« La promotion est essentielle pour stimuler le tourisme mais elle n’a pas reçu une attention suffisante, a indiqué Hà Van Siêu, directeur général adjoint de l’ANTV. Le Vietnam a consacré deux  millions de dollars pour promouvoir le tourisme, une somme modeste par rapport à d’autres pays de la région. L’ouverture sur les politiques concernant les visas et les investissements dans les infrastructures touristiques sont restés limitée », a-t-il ajouté.

©Hervé Ducruet
Ombre et lumière au marché à Hanoï ©Hervé Ducruet

Porter la durée d’exemption de visa à 30 jours (y compris pour la Belgique)

Selon Hoàng Nhân Chinh, chef du secrétariat du conseil touristique de l’ANTV, les politiques en matière de visa devraient créer des conditions favorables pour les touristes étrangers. Il a proposé d’étendre la durée d’exemption de visa à 30 jours à compter du début du troisième trimestre de cette année.

En outre, l’exemption de visa devrait également être accordée aux touristes d’Australie, du Canada, des Pays-Bas et de la Nouvelle-Zélande, ainsi que de Belgique et de Suisse. Ces six pays bénéficient actuellement d’une exemption de visa dans 170 pays. Le Vietnam devrait également promouvoir l’octroi de visas électroniques aux étrangers entrant dans le pays, a-t-il informé.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY