« Quand on veut enterrer une décision, on crée une commission », disait Clémenceau. C’est ce qui se passe aujourd’hui avec la nomination d’un rapporteur d’une mission sur l’attractivité touristique de la France. Lequel rendra sa copie en… 2018 !

Jean-François Portarrieu, député LREM de la 5ème circonscription de Haute-Garonne, vient d’être nommé rapporteur d’une mission qui va permettre d’évaluer les politiques mises en place et apporter « d’éventuelles améliorations » pour attirer plus de touristes étrangers dans les années à venir. Dans un entretien avec le journal La Tribune, il enfonce les portes ouvertes…. On croit rêver…

Comme si il n’y a pas encore assez de rapports, enquêtes, analyses … qui ont tous passé au scanner depuis des années l’organisation du tourisme en France, détectant ses atouts mais aussi ses carences. Il suffit juste de s’asseoir… et les lire.

Campagnes télévisées et pistes cyclables…

D’ailleurs, il les connaît déjà : « des touristes qui dépensent peu, un manque de collaboration entre les acteurs du secteur. Chacun développe son offre touristique de son côté, mais il serait peut-être plus intéressant de développer des partenariats entre tous et pourquoi pas proposer à nos touristes étrangers des offres « complètes ». Un package quoi !

Et lorsqu’on lui parle du tourisme dans sa région, il estime « intelligentes les politiques mises en œuvre par les élus locaux sur le tourisme, notamment en s’adaptant aux nouvelles tendances (mise en valeur du territoire sur les réseaux sociaux, campagnes télévisées, développement des pistes cyclables) ». On n’y avait pas pensé…

Confirmant l’objectif de 100 millions de touristes en 2020, comme ses prédécesseurs, il n’a pu s’empêcher de resservir la même logorrhée chiffrée sur la filière du tourisme en France « qui représente 7 % du PIB national, emploie 1,27 millions de salariés… bla bla bla…» Si la République Est en Marche, ce n’est pas le cas du tourisme… Une priorité présidentielle paraît-il

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY