Le tourisme de Bruxelles-ville est-il menacé par certaines de ses communes avoisinantes ?

L’on doit se poser la question et surtout résoudre le problème. Le temps de jouer à l’autruche est révolu. Les événements qui se sont déroulés, à nouveau, à Molenbeek-St-Jean pendant la nuit de la Saint Sylvestre sont intolérables.

Incendies de rues dans le quartier des Étangs Noirs, nombreux cas de vandalismes, pillages de magasins. Voitures de Police et camions de pompiers caillassés.

Une véritable zone de non-droit

Ce n’est point nouveau, mais cela s’empire au fil du temps. De minables petits voyous, des casseurs connus qui défient la Police et nos lois. Normal, ils connaissent la musique, ils sont arrêtés administrativement, les Tribunaux sont surchargés, les prisons sont pleines, et en général ils sont libérés, si pas dans l’heure, en tout cas le jour même.

Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac diront les Autorités. Cette commune déjà célèbre pour avoir été, et est sans doute encore, un nid de terroristes, est devenue un genre de Bronx américain, où il fait bon de ne pas aller. Et Bruxelles Ville dans tout cela ?

Il faut savoir qu’une des frontières de cette commune avec la Capitale commence à la Porte de Flandre, c’est à dire à la fin de la célèbre rue Antoine Dansaert, connue pour ses boutiques de stylistes belges et autres magasins fréquentés par des touristes haut de gamme.

Cette proximité risque de nuire, si ce n’est déjà fait

En effet, vous traversez le pont et vous vous trouvez presque en zone de non-droit. La chaussée de Gand commence là et remonte vers les quartiers chauds où ont eu lieu les pillages, à peine à une encablure de distance. Un conseil, n’y passez jamais en voiture, sauf si votre curiosité l’emporte et si votre adrénaline le supporte.

Beaucoup d’autres communes souffrent des mêmes maux, mais le silence ou le fatalisme l’emportent. Un seul autre exemple, la commune de Laeken, qui abrite aussi la Résidence du Roi.

Mieux protégée, elle a pourtant aussi sa zone « dangereuse », avec par exemple la rue Marie- Christine. Le Heysel avec l’Atomium se trouve également sur le territoire. Heureusement que le feu d’artifice traditionnel n’a pas fait de victimes ni de dégâts, officiellement du moins, malgré la présence de 50.000 personnes et avec un dispositif policier approprié.

Alors que faire ?

Se taire encore, cacher la réalité ou pire l’ignorer ? Malgré la présence de nombreuses caméras de surveillance, la situation ne s’améliore pas.

IL faut du courage politique pour assurer la sécurité des citoyens et des touristes. Mais déjà d’autres élections approchent, et donc vaut mieux laisser la place libre aux petits et grands voyous.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

2 COMMENTS

  1. Il faut VRAIMENT arrêter d’écrire n’importe quoi… Nous exploitons, depuis juin 2015, un Hôtel le long du Canal à 500 mètres de la Chaussée de Gand et nous n’avons jamais eu aucun problème et nos clients non plus. Ces clients sont, par ailleurs très heureux de loger à 5 minutes à pied de la Place Sainte Catherine et à 12 minutes de la Grand Place.
    Cela fait plus de 5 ans que je roule dans le quartier et que j’emprunte régulièrement la Chaussée de Gand et d’autres voiries sur Molenbeek. Je m’y gare et je m’y déplace à pied et jusqu’à présent mon adrénaline, qui n’est pas suspecte d’être autrement dosée que chez quiconque, l’a très bien supportée…
    Nous avions plus de problèmes de vols dans les voitures sur un petit parking d’ex Hôtel rue de la Loi qu’à Molenbeek.

  2. Il faut VRAIMENT arrêter d’écrire n’importe quoi… Nous exploitons, depuis juin 2015, un Hôtel le long du Canal à 500 mètres de la Chaussée de Gand et nous n’avons jamais eu aucun problème et nos clients non plus. Ces clients sont, par ailleurs très heureux de loger à 5 minutes à pied de la Place Sainte Catherine et à 12 minutes de la Grand Place.
    Cela fait plus de 5 ans que je roule dans le quartier et que j’emprunte régulièrement la Chaussée de Gand et d’autres voiries sur Molenbeek. Je m’y gare et je m’y déplace à pied et jusqu’à présent mon adrénaline, qui n’est pas suspecte d’être autrement dosée que chez quiconque, l’a très bien supportée…

LEAVE A REPLY