Le Tourisme d’Affaires en Hauts-de-France : histoire d’une transformation

Le 23 mai dernier s’est tenue l’Assemblée Générale Ordinaire du Nord France Convention, le Bureau Régional des Congrès des Hauts-de-France.

Devant un parterre d’une centaine de personnes issues de la filière tourisme d’affaires (offices de tourisme et de congrès, centres de congrès, hôteliers, restaurateurs, club de professionnels, lieux événementiels, prestataires de services…), Luc Doublet, Président, a pu rappeler dans son discours d’ouverture que : « le tourisme d’affaires était l’affaire de tous et un enjeu d’attractivité pour nos territoires »

Cette Assemblée Générale a été l’occasion pour Laurence Péan-Cousin, Directeur, de revenir sur l’année 2016, marquée par un contexte sécuritaire, diplomatique, économique et social incertain et qui a affecté les performances du tourisme français, le touchant en son cœur à travers les drames de Paris et Nice – Côte d’Azur, n’épargnant certainement pas le secteur des Rencontres professionnelles et des congrès.

Laurence Péan-Cousin a également rappelé qu’en 2016,  l’effet Euro en région et notamment à Lille, le rendez-vous très réussi du congrès de l’Union des Métiers de l’Industrie Hôtelière (U.M.I.H) au Touquet-Paris-Plage, et en 2017 l’ouverture du centre des congrès de Valenciennes, les commémorations du Centenaire de la Bataille d’Arras, le tournage et la sortie très attendue du film « Dunkirk » de Christopher Nolan, sans oublier la tenue à Lille de quelques congrès de référence en France, comme celui des notaires ou des experts comptables, ou encore le congrès New Faces – New Future à Amiens, illustrent sans appel que les grands événements et les congrès sont des leviers indispensables à l’attractivité du territoire et à sa performance économique.

L’année 2016 du Bureau Régional des Congrès fût soutenue et a vu la naissance de nouvelles orientations, de nouveaux travaux, avec un objectif essentiel : répondre aux attentes des partenaires du Nord France Convention Bureau et leur délivrer les clés de compréhension et d’adaptation de l’évolution du client et de ses attentes toujours plus complexes, de faire face à l’enjeu du numérique et du congrès de demain, de la personnalisation de services, dans un contexte où l’offre France est mise à rude concurrence.

Ainsi le Plan d’Actions de l’année 2016 a eu pour maître mot l’adaptation : adaptation impérieuse à la demande des clients, adaptation aux attentes des partenaires, adaptation de l’offre, adaptation budgétaire.

Le Bureau régional des Congrès initie depuis  plusieurs années un travail de développement des congrès en région. Cette stratégie porte aujourd’hui ses fruits et les Hauts-de-France endossent petit à petit la stature de destination congrès au même titre que d’autres en France ou en Europe. Le classement ICCA (International Congress and Convention Association) 2016 conforte la destination Métropole Européenne de Lille dans le TOP 10 des villes de congrès en France.

En 2016 au total ce sont plus d’une quinzaine d’opérations  d’image, de networking,  de démarchage, de prospection, de sensibilisation qui ont pu être menées sur les 4 marchés d’intervention du Bureau régional des Congrès : France, Belgique, Grande-Bretagne et Pays-Bas

Depuis maintenant plus d’un an et demi, le Nord France Convention Bureau a élargi son périmètre géographique et d’action aux destinations et aux opérateurs du versant  de « l’ex. Picardie »

Ainsi, en 2017 les villes d’Amiens et de Saint-Quentin rejoignent le réseau des villes de congrès des Hauts-de-France déjà composé d’Arras, Dunkerque, La Métropole Européenne de Lille, Le Touquet-Paris-Plage et Valenciennes.

Cette Assemblée Générale s’est terminée par une table ronde riche d’échanges entre Laurence Péan Cousin, Directeur du Nord France convention Bureau et les représentants des destinations congrès d’Amiens, de la Métropole Européenne de Lille, du Touquet-Paris-Plage, de Saint-Quentin s’accordant tous sur les enjeux de demain et la nécessité à continuer à travailler de manière collective avec les professionnels de la filière, d’aller plus loin au-delà des standards de qualité, vers le design de service, afin proposer des offres sur-mesure pour toujours répondre aux attentes du client.

Le mot de la fin revenant au Président du Nord France Convention Bureau, Luc Doublet : « Nous avons une belle région qui a tout pour accueillir des congrès et grands événements ».

NFCB LOGO 2016

Chiffres clés du  tourisme en Hauts-de-France en 2016 :

  • 6,3 milliards de dépenses touristiques*
  • 9,1 millions de nuitées*
  • 4,3 % du PIB régional est en lien avec l’économie touristique*
  • 70.000 emplois*
  • 8ième région au rang national*
  • 56 % des nuitées sont en lien avec l’activité affaires et séminaires soit plus d’une nuitée sur 2*
  • 4ième région en France pour sa fréquentation tourisme d’affaires (source AFTM 2016)3ième place des destinations affaires en train selon le magazine Voyages d’Affaires (septembre 2016) notamment grâce à l’hyper accessibilité de la MEL

*source INSEE 2015

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY