Le succès touristique de Tchernobyl déborde la frontière biélorusse

Les autorités biélorusses renforceront leur frontière avec l’Ukraine, près de la centrale nucléaire de Tchernobyl, en réponse au boom touristique dans la région, consécutif au succès de la série HBO (une série américaine dédiée à la catastrophe). Cette année, le record a été battu avec plus de 100 000 visites dans la célèbre usine nucléaire qui n’a explosé qu’à dix kilomètres du territoire biélorusse en 1986.

Anatoli Lappo, responsable de la sécurité des frontières, a expliqué que le flux continu de touristes visiteurs oblige la Biélorussie à fermer la frontière près du périmètre de la zone de Tchernobyl, où la pollution est toujours « très élevée ».

« Les gens ne devraient pas y aller« , a déclaré Lappo au journal Interfax-Ukraine. La Biélorussie surveille la frontière avec des drones, mais Lappo a avancé l’idée d’installer des caméras de surveillance et un centre de contrôle à Chojniki, une ville située au bord de la zone d’exclusion créée autour de l’usine de Tchernobyl.

La zone d’exclusion autour du réacteur, un rayon irrégulier de 30 km, à cheval entre l’Ukraine et la Biélorussie. qui a explosé en 1986 affiche des records d’affluence.

Les tour-opérateurs, dont le groupe Salaün Holidays (lire notre reportage : www.laquotidienne.fr/salaun-irradie-en-ukraine/ ) qui ont fait le plein de clients cet été, voient leurs chiffres s’envoler.

L’Ukraine encourage le tourisme dans cette région depuis 2011, après avoir constaté une diminution du niveau de rayonnement, dans le but de trouver de nouvelles sources de revenus.

Ce flot de touristes, en revanche, commence sérieusement à inquiéter les Biélorusses.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY