Le Sri Lanka revoit ses ambitions à la baisse

Sur les routes du Sri Lanka © Hervé Ducruet

Le Sri Lanka reste positif, même s’il doit revoir ses ambitions pour 2021 à la baisse. Initialement, avant la pandémie, l’objectif était fixé à 2,5 millions de touristes cette année. Mais la pandémie est passée par là et la reprise n’est pas encore véritablement là.

Désormais, la Task Force présidentielle pour le tourisme annonce un objectif de 800.000 touristes étrangers, comme l’indique une source anonyme de l’Office du tourisme du Sri Lanka.

Moine au Sri Lanka © Hervé Ducruet

L’objectif resterait cependant ambitieux en regard du nombre actuel d’arrivées. Le chiffre de 350’000 touristes semblerait plus probable, même si l’on peut s’attendre à une hausse durant l’été.

Depuis la réouverture des frontières le 21 janvier dernier, le pays a déjà accueilli 5’048 touristes étrangers pour les deux premiers mois de l’année. Un chiffre honorable compte-tenu du fait que les frontières sont restées fermées pendant dix mois.

Temple de la dent à Kandy au Sri Lanka ©Hervé Ducruet

En comparaison annuelle, la baisse est énorme puisqu’en janvier-février 2020, le pays a accueilli 420.941 visiteurs. Le total pour 2020 est de 507’704 visiteurs, contre 1,9 millions l’année précédente.

En termes de marchés émetteurs, les principaux cette année sont le Kazakhstan, l’Ukraine, l’Allemagne et la Russie. Pour se rendre sur place, un visa doit être obtenu en ligne et il faut disposer d’une confirmation de réservation d’hôtel.

Un achat anticipé de tests PCR et une assurance Covid-19 ($12 couvrant jusqu’à $50.000 de frais médicaux pour un mois) sont également nécessaires. En outre, un test PCR de maximum 96 heures doit être présenté à l’arrivée et les 14 premiers jours doivent être passés dans le même hôtel (plus de 30 ont déjà été certifiés Covid-19).

(CD)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY