Le Sri Lanka a besoin de nous

Photo ©Hervé Ducruet

Si nous pouvons voir des images d’inondations sur Bangkok, celles-ci ne concernent pour le moment que quelques zones en dehors du centre. Par contre, le Sri Lanka est nettement plus touché. Et il a besoin d’aide!

Des inondations qui reviennent chaque année

La période des pluies survient au Sri Lanka lors de la mousson d’Avril à la mi-Juillet. Ces pluies sont en principe vite résorbées grâce à la chaleur et les terres perméables. Mais cette année, Les pluies ont été torrentielles. On n’hésite pas à affirmer que ce sont les pires depuis 2003.

Elle concerne principalement les régions de l’ouest et du sud. Le pays a déployé quelque 2 000 militaires pour aider à l’effort de sauvetage. L’état aurait installé 185 camps de secours et des établissements de soins.. Il est difficile d’empêcher ces inondations dont nous avons en France quelques cas chaque année.

Photo ©Hervé Ducruet
Photo ©Hervé Ducruet

Des morts et des déplacés

A ce jour, on déplore plus de 200 personnes tuées et une centaine de disparus dans des inondations et des glissements de terrain. Mais c’est également environ un demi-million de personnes déplacées.

L’accès à certaines des zones touchées reste très difficile et il est possible de compter d’autres victimes. Quelques régions sont particulièrement touchées par ces pluies dont Kalutara et Matara.

De gros dégâts sur Ratnapura

Cette zone est très connue pour ces mines de pierres précieuses. Les inondations ont touché de nombreuses familles. Le nouveau campus «Academy of Field & Trade Gemology » a été envahi par les eaux. Cette académie a été créée par Marc Dole, un français spécialiste des pierres précieuses.

RatnapuraDe nombreux étudiants viennent chaque année apprendre comment s’effectue l’extraction des pierres, et comment les tailler. Le groupe présent sur place a été mis à l’abri immédiatement. Une vue du campus : https://youtu.be/U6nNTjuJo5k

Le pays a fait appel à l’aide internationale

À Galle, une ville dans le sud-ouest qui a été durement touchée par le tsunami de 2004, des images aériennes montraient des zones importantes d’inondations. Le Sri Lanka a lancé un appel à l’aide internationale.

L’Inde a envoyé immédiatement trois navires de la Marine Nationale avec des fournitures et autres aides d’urgence. Le premier chargement est arrivé le 27 Mai. Le Pakistan a annoncé qu’il allait bientôt envoyer un lot de matériel de secours. L’ONU a promis de donner des comprimés de purification de l’eau, des tentes et d’autres fournitures pour les personnes déplacées.

Vous pouvez envoyer des dons à une association ou à Bâtisseurs d’Espoir, reconnu d’intérêt public, 12 rue de Metz, 21000 Dijon en précisant pour le Sri Lanka. Marc Dole peut être contacté à rubis22@gmail.com

logo450

++++++++

Photo ©Hervé Ducruet
Photo ©Hervé Ducruet

Les sites balnéaires du Sud de l’île touchés

Les Affaires Étrangères belges ont modifié ce 31 mai les consignes de sécurité pour le Sri Lanka. « Le Sri Lanka est actuellement touché par des inondations et des glissements de terrain à cause des tempêtes tropicales, causant plus que 200 morts et 100 personnes portées disparues. Les régions les plus affectées sont Kegalle District /  Galle District / Ratapura District / Kalutara District / Matara District / Hambanthota District /  Nuwara Eliya District. La situation locale peut varier. »

De son côté, le Quai d’Orsay explique que « des perturbations importantes sont d’ores et déjà constatées dans les transports par voie routière et ferroviaire, notamment entre Colombo et les sites balnéaires du sud de l’île (Bentota – Galle – Matara – Tangalle). Il est vivement recommandé d’éviter de se déplacer dans les provinces affectées par les inondations et de suivre l’évolution des conditions météorologiques sur www.meteo.gov.lk/ (site en anglais) »

HD

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY