Le regard tourné vers la sortie de crise

Chers amis, après un mois de « confinement », et parce que l’actualité nous laisse encore entrevoir des évolutions en Bourgogne-Franche-Comté pour ses entreprises, ses associations et ses emplois, il faut bien sûr conforter les professionnels du tourisme pour qu’ils puissent « tenir » le temps de cette crise mondiale.

Pour cela, l’Etat et la Région Bourgogne-Franche-Comté se sont engagés avec des mesures concrètes : le CRT s’emploie à relayer vos remontées du terrain pour participer à l’effort grandement nécessaire pour conserver vos activités.

Les assureurs sont sollicités pour mettre en place leur contribution, la solidarité se déploie partout de façon exceptionnelle pour endiguer les pertes d’exploitation subies.

Bourgogne-Franche-Comté Tourisme a mis en place une grande enquête pour évaluer l’activité durant cette crise sanitaire : elle génère des indicateurs précieux, qui vont nous permettre de mesurer au plus près les conséquences et donc de concevoir les stratégies de relance à mettre en place.

Plus de 800 réponses ont été collectées auprès de vous, dont plus de 55% d’hébergeurs.  Sans surprise hélas, l’impact est extrêmement important sur l’activité touristique depuis le début du mois de mars, et en particulier depuis le confinement de mi-mars. L’ensemble du secteur est fortement impacté par cette situation : seuls 15% des hébergements sont toujours ouverts.

D’ores et déjà, chacun le sait, si la saison printemps est compromise, nous nous mobilisons pour présenter notre grande région comme un vrai terrain de retour au plaisir de vacances dès que possible, en sécurité et en solidarité.

Facteur important, 60% des répondants avaient, avant la crise sanitaire, des projets de développement, preuve du dynamisme de notre filière, et un tiers restent confiants sur leur capacité à les mener à bien malgré tout. Mais déjà 10% craignent le dépôt de bilan : tout doit être fait pour protéger les acteurs du tourisme que vous êtes.

Je relève qu’un professionnel sur cinq a d’ores et déjà pris des initiatives d’actions solidaires ou de diversification : c’est un élément de réconfort. Tous ont le regard tourné vers la sortie de crise et attendent des aides financières bien légitimement mais aussi du soutien en communication et en information.

Retrouvez le détail de notre grande enquête sur notre site pros.bourgognefranchecomte.com.

Loïc Niepceron
Président Bourgogne-Franche-Comté Tourisme



Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

1 COMMENT

LEAVE A REPLY