Le record des records

Avec 38,9 degrés à Kleine Brogel, le record de température a été battu hier en Belgique, où l’on n’avait jamais enregistré de température aussi élevée. Le pays, placé en alerte rouge jusqu’à vendredi soir, devrait connaître des valeurs plus élevées encore aujourd’hui.

Au vrai, il n’y a plus que Donald Trump, le géochimiste et ancien ministre français Claude Allègre et quelques autres crétins pour nier le réchauffement climatique. Les paysans, qui voient se raréfier d’année en année les espèces animales, et les pêcheurs, qui observent la montée des eaux à l’assaut des côtes, n’avaient pas attendu les rapports de milliers de scientifiques, le GIEC et la COP24 pour alerter le monde des dangers qui le guettent. En pure perte. Aujourd’hui, c’est à une gamine suédoise de 16 ans, Greta Thunberg, que l’on doit de réveiller les consciences. Si possible…

L’équivalent du Groenland a fondu en un mois

Résultat de recherche d'images pour "fonte glaces arctique"En attendant, depuis la fin du mois de juin la banquise a perdu une surface de glace plus importante que celle du Groenland : plus de 2 millions de km².

Cela correspond à une disparition de 110.000 km² par jour, soit le double de la normale. Le 11 juillet dernier, la superficie des glaces n’était plus que de 8.19 millions de km², contre un peu plus de 9 millions l’année dernière à la même époque, nous apprend Mer & Marine.

L’apparition, le 14 juillet, d’un minimum froid centré sur l’Arctique devrait a priori limiter la température dans les couches basses de l’atmosphère, mais pourrait aussi avoir un effet négatif avec une dispersion et une fragilisation de la banquise dues aux vents liés à ces dépressions arctiques.

Bref, on n’est pas dans la mouise. Seuls les armateurs devraient se réjouir de cette situation, qui devrait permettre à des navires d’emprunter cet été une route plus courte à travers les eaux froides de l’Antarctique.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY