Le Portugal met le tourisme en pause à Pâques

Rue de Lisbonne © Margaux Ducruet

A l’instar d’autres pays d’Europe, le Portugal a décidé de renforcer les mesures en vigueur. L’état d’urgence est prolongé jusqu’au 15 avril. Les voyageurs qui veulent se rendre au Portugal devront présenter un test PCR négatif de maximum 72h pour embarquer.

Les pays dont le taux d’incidence est égal ou supérieur à 500 cas pour 100’000 habitants dans les 14 derniers jours (France et Italie, par exemple) doivent en outre observer un isolement prophylactique de 14 jours une fois sur place.

Le Portugal a en outre suspendu tous vols, exceptés les vols humanitaires et ceux de rapatriement, avec le Brésil, le Royaume-Uni et l’Afrique du Sud.

Dans les colonnes de « FVW », Sandra Lorenz, Product Manager de Turismo de Portugal, explique qu’il s’agit de contrôler la pandémie et éviter ainsi un nouveau confinement. Les voyages touristiques ne sont donc pas autorisés. A noter cependant que la mesure ne concerne que le Portugal continental. Les archipels de Madère et des Açores ne sont pas concernés.

En outre, les restaurants n’ouvriront pas avant le 19 avril. Rita Marques, Secrétaire d’état au tourisme, ne s’attend pas à un redémarrage du tourisme avant le début mai.

(CD)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY