Le plus vieil «homme des glaces» a été découvert il y a exactement 30 ans

Le 19 septembre 1991 : un couple d’Allemands, Erika et Helmut Simon, partent dans les Alpes de l’Ötztal, à la frontière entre l’Autriche et l’Italie. À 3 210 mètres d’altitude, dans le Sud-Tyrol, ils font une découverte surprenante : la dépouille d’un homme momifié naturellement par la glace… et âgé de quelque 5 300 ans ! La momie a été excellemment conservée dans son enveloppe de glace préhistorique. Même ses vêtements sont encore intacts.

Exactement 30 ans plus tard, vous pouvez suivre les traces du légendaire homme des glaces du Sud-Tyrol et découvrir les mystères qui entourent son existence.

Le musée de Ötzi
Ce voyage-découverte commence à Bolzano/Bozen, au 
musée archéologique de la ville. Ötzi y est conservé depuis 1988 dans une chambre froide adaptée où, via une petite fenêtre, les visiteurs peuvent le contempler.

La totalité du musée est d’ailleurs consacrée à la momie de glace la plus ancienne du monde. De nombreuses vidéos interactives et des découvertes archéologiques vous racontent la vie de cet homme primitif. Ses vêtements et ses outils ont été restaurés jusqu’au plus infime détail. Les Néerlandais 
Adrie et Alfons Kennis ont même réussi à reconstituer son apparence telle qu’elle était réellement dans le passé. Une reconstitution stupéfiante de réalité !

Recherche scientifique 
Âgé de 5 300 ans, Ötzi est plus ancien encore que Stonehenge et les pyramides égyptiennes. Son corps nous en dit long sur la vie préhistorique dans les Alpes. C’est la raison pour laquelle les 
recherches scientifiques menées sur la momie ont été nombreuses.

Elles ont montré, notamment, que l’homme était très athlétique, qu’il était âgé d’environ 45 ans et qu’il a trouvé la mort en été. Elles ont également permis de découvrir que Ötzi a été assassiné. En effet, une flèche enfoncée dans son épaule a manifestement touché une artère, et l’hémorragie qui s’en est suivie a provoqué la mort. Des recherches plus récentes ont révélé de plus amples détails sur son régime alimentaire et sur les longs périples qu’il effectuait. Le bronze de sa hache, par exemple, provient de Toscane, en Italie, donc beaucoup plus au sud de l’Ötztal ! Les nouveaux développements de la science nous permettront, espérons-le, d’en apprendre encore plus à l’avenir. 

Un tout nouveau point d’observation
En haut des montagnes, Ötzi bénéficiait d’une vue féerique de la région. Les touristes d’aujourd’hui jouissent d’un panorama tout aussi époustouflant grâce à un nouveau point de vue ultramoderne auquel ils parviennent via un confortable téléphérique. Les dix dernières minutes de la visite se déroulent le long d’un escalier en acier, parfaitement sécurisé.

Les touristes courageux qui atteignent la plate-forme 
Iceman Ötzi Peak surplombent le vide à une hauteur vertigineuse de 3 251 mètres. De là, vous repérez l’endroit où Ötzi a trouvé la mort avant d’être découvert quelques milliers d’années plus tard. Au loin, vous apercevez la frontière italo-autrichienne.

© noa* network of architecture Photos: Alex Filz

Des circuits cyclistes étendus
Suivez Ötzi à vélo dans le bassin de Merano. La superbe 
piste de mountain bike vous balade à travers la région tout au long d’un circuit sportif passablement corsé. Une belle descente vous emmène dans la magnifique vallée où, sur le dernier kilomètre, vous enchaînez les virages en épingle à cheveux.

Si vous trouvez la totalité du circuit trop longue, vous pouvez parfaitement vous contenter de parcourir la dernière étape. Cette version courte, également appelée 
Ötzi Flow Trail, commence dans la forêt et se termine au restaurant Waldschenke. Le scénario parfait pour ceux qui apprécient un moment gastronomie après l’effort.

© IDM Südtirol-Alto Adige – Matt Cherubino

Parc d’aventures dans les montagnes 
L’aventure sur les traces de Ötzi ne manque pas de rebondissements. Notamment, si vous passez par le Ötzi Rope Park, un parcours d’accrobranches proposant 12 pistes de cordes, pour grimper, escalader, se laisser glisser et voler entre les arbres, au-dessus des ruisseaux et le long des parois rocheuses. 160 plate-formes vous emmènent à des hauteurs sans précédent, parfois jusqu’à 30 mètres au-dessus du sol. Mais pas de panique : les moins téméraires et les enfants se plairont également beaucoup dans ce splendide parc d’aventures. Notamment, il existe des activités et des parcours adaptés pour les débutants et les jeunes visiteurs.

© IDM Südtirol-Alto Adige – Alex Filz

Randonnées thématiques
Chaque année, de nombreux randonneurs suivent l’itinéraire d’Erika et Helmut lorsqu’il y a trente ans, ils écrivaient une page de l’histoire de l’humanité. Sur la 
montagne où ils ont découvert Ötzi se dresse une tour en pierre de plusieurs mètres de haut. Le trajet passe par le val Senales (Schnalstal en allemand) et dure environ cinq heures.

Vous craignez de vous perdre en route ? Une randonnée guidée est proposée tous les mardis : le 
Ötzi Glacier Tour. Le ou la guide vous conduira sans encombre à travers les Alpes et vers un magnifique parc archéologique. En chemin, vous admirerez des panoramas phénoménaux et de splendides parois rocheuses abruptes. Les plus audacieux auront l’occasion de faire un peu d’escalade pendant cette excursion d’une journée. Notez qu’en hiver, la visite est également proposée à skis ! Sympa, non ?

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY