Le patron de Ponant sur le départ…

Le patron de Ponant a incarné pendant 32 ans la compagnie de croisière de luxe. Son départ était prévu depuis quelques mois. Créée en 1988 par Jean-Emmanuel Sauvée et une dizaine d’officiers de la Marine marchande, la compagnie du Ponant faisait valoir, au moment de l’opération avec Artemis (Groupe Pinault), près de 30.000 passagers avec une flotte composée du trois-mâts Le Ponant et de quatre yachts de croisière, pour un chiffre d’affaires de 140 M€. Aujourd’hui, Ponant a douze navires et est un exemple en matière de protection de l’environnement.

Jean-Emmanuel Sauvée

Le patron de Ponant part en plein accord avec le groupe Pinault

En plein accord avec les actionnaires, le PDG de la compagnie de croisière, Jean-Emmanuel Sauvée, a décidé de passer la barre à son prochain successeur. Son départ était programmé de longue date.

Le recrutement est en cours et François Pinault précise qu’il fait l’objet d’un pilotage conjoint avec Jean-Emmanuel Sauvée. Ce dernier se substituera à François Pinault à la tête de l’organe de gouvernance, garant de la stratégie de l’entreprise mais aussi de la transition sur le plan opérationnel.

Un départ en pleine crise

L’industrie de la croisière fait partie des grandes victimes de la pandémie dans le transport maritime. La Covid19 aura eu un effet dévastateur sur le plan de l’image qui a opéré comme une lame de fond sur un secteur encore fragile.

François Pinault, président du fonds Artémis et père de François-Henri Pinault, patron du groupe de luxe Kering (Gucci, Saint Laurent, Bottega Veneta, Balenciaga, Boucheron), a fait connaître sa décision le 2 octobre dans un courrier adressé aux salariés de Ponant.

Le patron de Ponant restera proche du monde maritime

Diplômé de l’École de la Marine marchande en 1986, c’est sur les navires de Brittany Ferries, Bourbon Offshore puis CMA CGM qu’il a débuté une carrière d’officier.

C’est a seulement 23 ans qu’il se lance avec un groupe de jeunes camarades dans l’aventure Ponant. Aujourd’hui âgé de 55 ans, Jean-Emmanuel Sauvée, à qui certains ont prêté un intérêt pour la politique, a été élu en avril dernier président d’Armateurs de France pour un mandat de deux ans.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY