Le musée de La Boverie dévoile ses chefs d’œuvres

Plus de 250 œuvres exposées sur le magnifique site de La Boverie témoignent de la richesse et de la diversité du patrimoine culturel des Beaux-Arts de la ville de Liège. Un parcours époustouflant de la Renaissance à l’époque contemporaine.

Depuis mai 2016, date d’ouverture du Musée de La Boverie, ancien bâtiment de l’Exposition universelle de 1905, plus de 400.000 visiteurs ont déjà franchi les portes de cet espace culturel liégeois brillamment rénové par l’architecte français Rudy Ricciotti.

Fort aussi d’un partenariat signé avec le musée du Louvre, Le musée des Beaux-Art de la ville de Liège multiplie sur son nouveau site les expositions de prestige comme en témoigne encore celle, inédite, qui vient de s’ouvrir sous le titre explicite « Liège, Chefs-d’œuvre ».

Peintures et sculptures

De la Renaissance jusqu’aux mouvements d’avant-garde, cette exposition témoigne de la richesse du patrimoine artistique de la ville de Liège.

Ce qui n’est qu’une sélection permet d’approcher des œuvres exceptionnelles, rarement sorties des réserves, qui sont présentées le plus souvent « en dialogue » avec des époques différentes.

Des rencontres parfois très insolites, à découvrir !

Liège est, en Wallonie, la ville qui détient le plus d’œuvres classées « Trésor » à l’échelle de cette région.

Une vaste collection qui , au fil des années et des opportunités, n’a fait que croître par achats, dépôts ou dons.

Accrochage soigné

Cinq siècles d’histoire artistique sont déployés ici sur plus de 3.000 m2 pour présenter ou accrocher quelque 250 œuvres-phares parmi les milliers que compte la collection du musée des Beaux-Arts de Liège.

René Magritte, Pau Delvaux, Picasso, Constant Permeke, Pierre Alechinsky, Pol Bury, sans oublier James Ensor, Chagall, Gauguin, etc….

Parfois de véritables découvertes, un festival de beauté magnifié par un accrochage lui aussi particulièrement soigné.

La bande dessinée n’est pas oubliée (Peyo, Frankin,…) , ni l’industrie lourde du bassin avec une salle dédiée à la sidérugie pour découvrir des œuvres de Constantin Meunier, Cécile Douard ou Pierre Paulus.

Saluons enfin la sortie du 2ème volume (un 3ème et dernier suivra) du Catalogue des collections du Musée des Beaux-Arts de Liège disponible en français ou en néerlandais à 24 ou 32 EUR selon la reliure.

Jusqu’au 18 août prochain à La Boverie

www.laboverie.com

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY