Le moral est bon!

Malgré la crise sanitaire, les trois quarts des voyageurs n’auraient pour l’instant pas changé leurs projets de vacances et de voyages et près de neuf sur dix estiment même pouvoir voyager d’ici l’été !

Le site français VoyagePirates, spécialisé dans la recherche de « bons plans », a voulu mesurer l’impact de l’épidémie de Coronavirus sur les habitudes des voyageurs européens.

Il a ainsi mené une étude auprès de 30 000 participants européens dont 2 370 français du 3 au 6 mars 2020. Un échantillon certes non représentatif de l’ensemble de la communauté de voyageurs français ou européens, mais qui révèle cependant qu’une part des voyageurs ne cède pas à la psychose.

Ainsi, 74 % des voyageurs n’auraient pas changé leurs projets de vacances et de voyages et 86 % estiment même pouvoir voyager d’ici l’été !

Les « sondés » ne seraient que 6 % à ne plus envisager de voyager compte tenu de la situation actuelle, tandis que 39 % des voyageurs attendent de voir l’évolution de la situation avant de décider d’organiser un voyage. La plupart (56 %) a continué de préparer le voyage comme d’habitude. Le sondage précise que 5 % n’ont pas prévu de partir en vacances.

Quels transports éviter ?

L’étude révèle toutefois des appréciations diverses des voyageurs en ce qui concerne l’information sur la crise du coronavirus : 43 % se sentent partiellement informés, 29 % estiment être mal informés et 28 % bien informés.

Quant à l’efficacité des mesures de précaution prises par la France, 30 % estiment qu’elles ne sont pas suffisantes tandis que 27 % les considèrent au contraire comme « exagérées ».

Moins d’un Français sur deux (41 %) estime cependant qu’elles sont justes. Enfin, concernant la crainte de prendre les transports : 28 % affirment n’en éviter aucun, 27 % redoutent les bateaux de croisière, 22 % les transports publics, 10 % l’avion, 6 % les trains et 8 % évitent tous les moyens de transport.

La majorité des sondés (65 %) estime que la situation va durer quelques mois et 25 % quelques semaines, tandis que 4 % pensent que la situation durera plus d’un an et 6 % que le Covid-19 constituera une menace permanente.

Le sondage a été diffusé via un questionnaire en ligne sur le site de VoyagePirates entre le 3 et le 6 mars 2020. Les répondants sont issus des marchés suivants : France, Allemagne, Italie, Espagne, Royaume-Uni et 54,57% sont âgés de 18 à 35 ans.

Où partir sans risque ?

VoyagePirates en a profité pour lister quelques destinations qui — pour l’instant du moins — ne sont pas concernées par l’épidémie.

Ainsi, la Tanzanie, qui propose la découverte des animaux sauvages dans leur milieux naturel lors d’un Safari ou des vacances de farniente sur des plages paradisiaques.

Le Kenya, qui allie savane, lacs, vallées spectaculaires et montagne. La Bolivie et ses paysages variés, désert d’Atacama ou forêt tropicale… Du Guatemala, et ses paysages exceptionnels :  volcans, forêts tropicales, anciens sites mayas…

Cuba et ses plages de sable blanc, ses maisons atypiques aux couleurs pastels et ses voitures des années 50. Bahamas : un choix variés d’aventures tout au long de votre séjour où vous serez émerveillés par les plages de sable blanc, l’eau translucide et ses « trous bleus ».

Jamaïque : plages bordées de récifs, site de plongée, ambiance détendue et forêt tropicale. Maurice : destination rêvée pour des vacances au paradis : plages de rêve mais pas que ! La Réunion : Idéale pour les amateurs de randonnées, l’île réserve bien des surprises.

A noter que  la plupart de ces pays ont mis en place des mesures de détection des symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires) à tous les points d’entrée sur le territoire (aéroports, ports, frontières terrestres).

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY