Le Japon sur la voie du tourisme durable

© Iwatake Hakuba Mountain Resort

Pendant la crise du Covid-19, l’appel au développement du tourisme durable est devenu plus fort dans le monde entier. L’interdiction d’entrée toujours en vigueur et l’absence associée de visiteurs internationaux ont donné au Japon l’occasion de réfléchir aux voyages durables dans le pays et de prendre les mesures appropriées.

Le JNTO s’est fixé pour objectif de faire du pays du soleil levant une destination de voyage privilégiée pour tous les voyageurs, tout en protégeant, préservant l’environnement local et sa biodiversité, et respectant les cultures locales et soutenant l’économie locale. Il existe déjà de nombreux projets pionniers et réussites au Japon.

L’organisation à but non lucratif «Green Destinations» en a inclus douze dans sa liste des «100 meilleures histoires sur le développement durable dans le tourisme» début octobre 2021: l’île d’Amami-Oshima, la ville d’Aso, la destination Kamaishi, la ville de Kyoto, le bassin de la rivière Nagara, les villes de Nanao et de Nakanoto, la ville de Nasushiobara, la station de sports d’hiver de Niseko, la ville de Sado, les rizières en terrasses de Shodoshima, la ville de Toyooka et l’île de Yoron.

L’année prochaine, le prix « Green Destinations Award » sera présenté à l’ITB Berlin.

(TI)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY