Le Japon aura les premiers taxis volants…

Les japonais ne plaisantent pas. C’est le ministère du commerce du pays qui est en charge de rassembler pas moins de 21 entreprises pour mettre en place les taxis volants dans moins de 10 ans. Les constructeurs automobiles et ceux de l’aéronautique sont impliqués dans la réalisation de ces voitures volantes.

Le Japon travaille sur la réglementation

Le gouvernement va travailler sur les moyens de réglementer ces types de véhicules. Le ministère du commerce du pays indique : « Le gouvernement japonais fournira un soutien approprié pour aider à réaliser le concept des voitures volantes, telles que la création de règles acceptables ».

Un groupe de 21 entreprises réunit par le gouvernement

Le groupe comprendra initialement 21 entreprises et organisations, dont Airbus, Boeing, Uber, NEC Corp, Cartivator (une startup soutenue par Toyota), ANA, Japan Airlines et Yamato Holdings. Les délégués de ces entreprises se sont réunis le 29 août pour aider à tracer une feuille de route cette année.

Les voitures volantes ne sont plus de la science-fiction

Les voitures volantes capables de survoler les routes encombrées sont plus proches de la réalité que beaucoup de gens le pensent. Les start-up du monde entier mènent des projets, qui n’étaient jusqu’à récemment que dans le domaine de la science-fiction.

Les entreprises japonaises étant déjà à la traîne par rapport à leurs homologues mondiaux dans le domaine des véhicules électriques et des voitures autonomes, le gouvernement fait preuve d’urgence dans le domaine de la technologie aéronautique, facilitant ainsi la mise en place de règles et d’infrastructures.

Plusieurs entreprises sont très proches du but

Un certain nombre de sociétés travaillent déjà sur différentes versions de taxis volants. Rolls-Royce a dévoilé son concept de décollage et d’atterrissage vertical électrique le mois dernier et Airbus a fait son premier vol en janvier. « Volocopter », soutenu par Daimler, a testé son véhicule volant à Dubaï, tandis que « Passenger Drone » et « EHang » effectuaient des vols avec des passagers.

Porsche a dit vouloir entrer dans le jeu également. « Terrafugia », propriété de la société mère de Volvo, prévoit que sa transition soit prête pour la vente l’année prochaine. La société Kitty Hawk de Larry Page a également dévoilé son taxi aérien « Cora » cette année. Uber prévoit que le laboratoire « Flying-Car » de Paris devienne le futur en 3D. Un petit saut dans une vidéo : https://youtu.be/gpSJh1EqeUQ

Le Japon ne veut plus perdre de temps

Ces voitures volantes devraient être approuvées par plusieurs organismes de réglementation, ce qui peut prendre plusieurs années. Il y aura des normes de sécurité à respecter, des couloirs aériens à définir…

Yasuo Hashimoto, chercheur à « Japan Aviation Management Research » indique : « Il est nécessaire que le gouvernement prenne les devants et coordonne la mise en place de normes de sécurité ».

Le ministre japonais de l’Économie, Hiroshige Seko, a déclaré aux journalistes que les voitures volantes pourraient atténuer les embouteillages, aider au transport dans les îles reculées ou les zones montagneuses en cas de catastrophe et être utilisées dans l’industrie du tourisme.

Pour ceux qui ont adoré les livres de science-fiction comme ceux de Barjavel, Robert Silverberg, Poul Anderson, Jack Vance et plein d’autres. La réalité va dépasser la fiction …

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY