Le Groupe LH unifie les frais de remboursement

A compter du 1er mai, cinq compagnies du Groupe Lufthansa adopteront des frais unifiés pour les demandes de remboursement effectués via le BSPlink (Refund Application). L’introduction se fera au niveau mondial. Dans sa newsletter aux professionnels, le Groupe explique cette taxe par « les coûts engendrés par le traitement manuel des demandes de remboursement par les équipes Remboursement du Groupe Lufthansa ».

Contrairement à ce qui était fait auparavant, les frais de CHF 40.- (ou montant équivalent après conversion depuis l’euro) par billet ne sont perçus que pour les remboursements volontaires qui sont envoyés par BSPlink au lieu de les traiter directement via GDS. Ils feront l’objet d’un ADM.

Les frais ne seront pas perçus dans les cas de remboursements involontaires ; les cas de billets expirés (plus d’une année après la date d’émission) ; les billets réémis par la compagnie incluant un reste d’EMD de la compagnie ; les remboursements sur des cartes de crédit expirées ; les billets émis ou réémis avec plusieurs modes de paiement ; en cas de décès, de refus de visa ou dans tout cas où l’agent de voyage doit présenter un certificat ; pour le remboursement d’EMD ; pour les billets émis via NDC ; dans certains cas particuliers où la demande ne peut être soumise via GDS ou NDC.

La compagnie invite les agents à indiquer la raison d’exemption de taxe dans le champs « remarque » de la demande de remboursement (Refund Application). La Booking & Ticketing Policy des compagnies aériennes du Groupe Lufthansa a été révisée et comprend désormais Air Dolomiti. La version qui entrera en vigueur le 1er mai peut être consultée ici.

(CD)

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY