Le groupe hôtelier Cayman engage trois programmes en Espagne

Après un 1er hôtel ouvert à Rouen il y a quelques semaines, le groupe Cayman, historiquement basé à Gerpinnes, poursuit son internationalisation en Andalousie, dans la Navarre et au Pays-Basque

Avec aujourd’hui quatorze hôtels en exploitation sous des marques du groupe Accor (Ibis, Ibis Budget et Novotel), le groupe Cayman, dans son créneau qui est l’hôtellerie économique, est le premier franchisé belge de cette marque.

Si ses ambitions restent grandes en Belgique avec des programmes de rénovation ou de construction en cours notamment en région bruxelloise (Buxelles centre et Auderghem) mais aussi à Charleroi, Bernard Cayman (le fondateur) et ses deux fils François et Olivier, ont décidé, voici deux ans, de mettre le cap sur l’étranger.

La volonté de valoriser, hors du pays, une expertise dans la gestion, spécifique, de ce type d’établissement hôtelier. Une première concrétisation est à signaler à Rouen et une seconde ouverture devrait suivre dans l’Hexagone d’ici la fin de cette année à Annecy.

Mais la priorité du groupe carolo à l’étranger est sans conteste l’Espagne où Bernard Cayman pilote, en solo, trois projets de belle envergure.

Andalousie

Ainsi à Séville, à une encâblure de l’aéroport, le groupe belge a fait l’acquisition d’un vaste terrain pour y déployer deux hôtels de 150 chambres chacun.

A noter que le programme immobilier sur ce site est beaucoup plus large puisqu’il comprend également l’aménagement de six terrains de paddles, une salle de sport, une résidence de type Epad, l’aménagement de pas moins de 400 places de parking ainsi qu’un parking spécifique pour les autobus.

Un budget de l’ordre de 25 millions EUR sera nécessaire pour boucler cet ambitieux projet sévillan. Les demandes de permis sont introduites auprès des autorités andalouses et devraient aboutir pour la fin de cette année.

Pampelune

Au cœur de la Navarre, Bernard Cayman s’apprète à signer l’acquisition d’un hôtel Holiday Inn de 80 chambres à Pampelune.

« Le nouveau directeur vient d’être recruté et l’ouverture, sous notre gestion, est maintenant proche » sourit Bernard Cayman qui mutliplie actuellement les déplacements dans cette très belle (et trop méconnue) région d’Espagne, entre Bilbao et Saragosse.

Une hôtel de 80 chambres, dans un état impeccable, qui mobilise une enveloppe de l’ordre de 6 millions EUR.

Pays-Basque

Enfin, Bernard Cayman vient de signer à Sestao, commune de Biscaye (nord de Bilbao), un accord avec l’entreprise générale basque Ugaren pour la construction, clé sur porte, d’un Holiday Inn Express de 115 chambres (53 emplacements de parking).

Un 3ème investissement espagnole de quelque 6,5 millions EUR qui , comme les deux autres projets , sera piloté par la nouvelle filiale du groupe de Gerpinnes baptisée Cayman Hospitality Spain.

Comme on le voit, les ambitions à l’étranger du groupe carolorégien sont grandes et aujourd’hui clairement axées sur des programmes d’envergure à l’étranger et en Espagne prioritairement.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY