Le Golfe en pince pour l’Amérique Latine

Famous arch and volcano view, Antigua, Guatemala

On reparle à nouveau du lancement de vols ultra-long-courriers. Cette fois, ce n’est pas pour rejoindre l’Australie ou la Nouvelle Zélande mais pour l’Amérique Centrale et l’Amérique Latine. On peut aimer passer de nombreuses heures dans un avion … mais en classe affaire. Non ?

Emirates fonce en Amérique latine

Emirates a annoncé, le 31 janvier 2018, le démarrage de ses vols vers Santiago du Chili, via Sao Paolo, à partir du 5 juillet 2018. Il s’agira de la quatrième ligne de passagers sud-américaine du transporteur du Golfe.

Cet axe sera opéré avec un Boeing 777-200LR à deux classes. Selon Tim Clark : « Le début de nos opérations au Chili souligne notre engagement en Amérique du Sud avec notre quatrième destination sur le continent et cinq autres vols vers Sao Paulo »

Emirates aimerait ajouter Panama

Emirates a relancé les perspectives du vol le plus long du monde vers le Panama. Thierry Antinori, le directeur commercial d’Emirates, a déclaré « Nous regardons toujours le Panama. Nous avons eu quelques conversations récemment avec une délégation du Panama ».

Emirates était déjà sur le point de lancer un service sans escale vers Panama, depuis Dubaï début 2016. Mais le transporteur a dû reporter ses plans par manque de partage des vols. Le trajet proposé de 13700 km serait son plus long vol avec 17 heures et 35 minutes mais pas encore le plus long au monde !

Emirates étudie le lancement sur Mexico

La compagnie aérienne étudie différentes options pour des vols vers la capitale du Mexique. C’est le seul pays de plus de 100 millions d’habitants où Emirates n’effectue pas de vols de passagers.

La haute altitude de Mexico nécessite un nouvel appareil comme le Boeing 777X. Emirates est le client de lancement du 777X, dont les livraisons devraient débuter en 2020.

L’Amérique du Sud a un véritable potentiel

Encouragée par le potentiel de développement qu’elle voit en Amérique latine, la compagnie aérienne est déjà prête à introduire de nouvelles routes en Amérique du Sud. Il faut signaler que le prix des vols vers l’Amérique Latine reste élevé car il y a un manque réel de concurrence.

Plusieurs lignes en ultra-long-courriers vont être proposées

Les compagnies aériennes semblent avoir réalisé que les vols long-courriers peuvent stimuler leur croissance de manière significative en ouvrant de nouveaux marchés auxquels ils n’auraient pas accès autrement.

Qatar Airways, Qantas et United ont récemment lancé de nouveaux services ultra-long-courriers, tandis que Singapore Airlines est prête à relancer sa ligne Singapour-New York qui va certainement prendre la couronne du plus long vol sans escale au monde.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY