Le Futuroscope à la conquête de Mars

2020 marque une nouvelle étape dans la stratégie globale du Futuroscope, porté par un plan de développement ambitieux, avec la création d’ici 5 ans d’un vaste programme de nouvelles attractions, d’une offre élargie aux portes du Parc avec un simulateur de vol et une salle de spectacle de 6.000 places (Arena Futuroscope). Il fallait marquer le changement également en communication, avec le souhait d’ancrer encore plus fortement le Parc dans l’univers des parcs d’attractions.

La nouvelle signature de marque valorise le Futuroscope comme le lieu irrésistible où toutes les attractions stimulent et développent le plus incontrôlable et le plus joli des défauts : notre curiosité. Au Futuroscope, elle agit comme un véritable stimuli de visite et mène irrésistiblement le visiteur de surprises en fous rires, de sensations fortes en découvertes, pour laisser les plus beaux souvenirs.

D’un tour du monde les pieds dans le vide à la Cocci-volante d’Arthur et les Minimoys, des Lapins Crétins à Thomas Pesquet en passant par des robots rois du dance-floor… Quand les autres parcs d’attractions se concentrent tous sur un thème unique, le Futuroscope puise sa richesse unique dans la profusion éclectique de ses plus de 40 expériences, qui permet à chaque membre de la famille d’avoir sa préférée.

La famille, au cœur de la campagne

En plaçant la famille au cœur de sa nouvelle campagne publicitaire, le Futuroscope permet aux visiteurs de se projeter dans leur expérience du parc. Chacun d’entre nous peut s’identifier à un des membres de la famille Oscope.

Le nouveau territoire de communication joue la carte d’une incarnation fun et moderne avec la création d’une famille issue de l’univers cartoon : la famille Oscope, irrésistiblement attirée par toutes les forces d’attraction du Futuroscope.

Carl Oscope, le père technophile, Caroline Oscope, mère passionnée de nature, la petite Jade l’espiègle à deux nattes, Tom l’adolescent rêveur en quête de sensations fortes, sans oublier Nicole Oscope, la grand-mère déjantée et hilarante, fan des lapins crétins. Véritable renouvellement de l’identité visuelle, le choix d’associer des têtes en 3D posées sur corps réel est motivé par la volonté de développer un univers pop et jeune.

Ce parti-pris permet de jouer avec les expressions et de rendre les personnages encore plus attachants. C’est le mélange de l’imagination et de la fantaisie, tout en ancrant l’image du parc dans la réalité, la promesse de l’expérience Futuroscope.

50.000 visiteurs de plus

En 2019, le Futuroscope, parc à thème pionnier sur le marché, a comptabilisé pas moins de 50.000 visiteurs de plus que l’année précédente. Fort de cet engouement, la volonté de se renouveler et prolonger l’expérience s’exprime dans la proposition de nouvelle attraction, le renforcement de son positionnement et la redéfinition de son identité et de sa communication.

Au total, ce seront plus de 20 millions d’euros qui seront investis dans le projet «Objectif Mars », un investissement record pour le parc qui s’insère dans une vision et une stratégie à long terme afin d’attirer un nouveau public et se positionner comme un acteur majeur du loisir en France. Lancée le 20 janvier dans le cadre d’une offre à destination des familles avec enfant, la nouvelle communication prendra toute son ampleur au mois de mars pour le lancement de la prochaine attraction Objectif Mars.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY