Le Domaine du Chant d’Eole à Quévy devance les meilleurs champagnes !

Le Domaine du Chant d’Eole, qui élève une quinzaine d’hectares de vignes (douze en production) sur l’entité de Quévy à la frontière française en allant sur Maubeuge, vient de se voir gratifier par un jury international, au Concours mondial de Bruxelles, concours internationalement réputé qui se tenait cette année…en Suisse, de la plus haute distinction possible pour sa Cuvée « Prestige » brut 2014. 

C’est du jamais vu pour un vignoble belge !

Une cuvée de Blanc de Blanc qui a la propriété rare d’être restée pas moins de 48 mois en bouteille avant sa commercialisation !

Un vin effervescent moins dosé (moins de 7gr de sucre par litre) qui, lors de ce concours de dégustation international à l’aveugle, a dépassé plus de….200 champagnes en compétition et pas moins de 730 effervescents en provenance du monde entier.

Un vin que l’on trouve déjà sur de nombreuses tables étoilées en Belgique et en France. C’est peu dire qu’une certaine euphorie régnait ce lundi matin autour et alentours du jeune chai du Chant d’Eole à Quévy.

Hubert Ewbank, administrateur délégué de cette jeune entreprise, entouré de ses deux autres actionnaires Filip Remue et Louis Ewbank, était à la fête puisque jamais lors de ce concours, un vin belge n’avait emporté la plus haute distinction !

Quinze hectares plantés

La (très belle) aventure du Chant d’Eole a démarré en 2011 avec la plantation de quelque 9,5 Ha de vignes à Quévy dans un sol crayeux aux propriétés similaires à celles de la Marne.

Aujourd’hui, une quinzaine d’hectares de vignes sont plantés, douze de ceux-ci donnant du raisin. Soit près de 130.000 pieds de vigne de cépages traditionnels (Charldonnay très majoritaire) qui poussent au sud de Mons, entre les anciennes communes de Quévy et d’Harveng.

En moyenne, le Domaine met sur le marché, deux ans après la récolte, quelque 80.000 bouteilles. Une dizaine de personnes sont occupées aujourd’hui sur ce site viticole hennuyer.

Les investissements consentis depuis 2011 sont de l’ordre de 3 millions EUR mais seront doublés avec l’adjonction de nouveaux locaux et la plantation annoncée (2 Ha par an pour atteindre une vingtaine d’hectares) de nouveaux terrains.

Œnotourisme…

Chant d’Eole, c’est bien plus qu’une simple entreprise viticole puisqu’à côté du vin effervescents s‘est construit, au fil des ans, un ensemble d’activités d’oenotourisme.

« Nous accueillons quasiment tous les jours des groupes venant de toute la Belgique et de l’étranger et nous leur proposons un programme complet de découverte qui enchante nos visiteurs » sourit Hubert Ewbank.

Les équipes de Chant d’Eole sont donc capables de répondre à toutes vos attentes avec un accompagnement personnalisé et adapté à toutes les exigences.

www.chantdeole.be

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY