Le Covid-19 remettrait en question le rachat d’Air Europa…

On apprenait, il y a quelques semaines, le rachat d’Air Europa par IAG. Avant un rachat définitif, il y a des préliminaires qui peuvent prendre du temps. Compte tenu de la situation actuelle, le groupe anglais songerait à renégocier l’accord convenu le 4 Novembre 2019. Les priorités semblent bien différentes aujourd’hui…

Une renégociation reste possible

Les négociations engagées il y a quelques semaines, pourraient être remises en question. La pandémie secoue fortement tous les grands groupes aériens.

Il est bien possible que désormais, IAG propose un rachat à des conditions financières moins intéressantes qu’il y a quelques mois. A savoir si Globalia acceptera un compromis moins intéressant ?

Les actionnaires d’IAG British Airways vont sûrement revoir leur copie

Dans une période qui a radicalement changé, IAG doit avoir d’autres priorités dont celles d’assurer la survie de ses compagnies aériennes. Par ailleurs, est ce que ce rachat est-il désormais générateur de valeur? Payer 1 Md € pour Air Europa pourrait être remis en question par les actionnaires d’IAG.

IAG va avoir besoin de cash

Les compagnies aériennes font face depuis plusieurs semaines à pratiquement aucun revenu et des frais généraux relativement élevés.

Une combinaison qui conduira à la faillite et/ou à la nationalisation. Pour le moment IAG aurait en réserve une balance financière positive de plus de 7 Mds €.

Une indemnité était prévue en cas de non réalisation

On attendait déjà l’avis des organismes de concurrence en Espagne et au niveau Européen. IAG s’engageait à verser une indemnité de rupture de 40 Mds€ à Globalia si la transaction ne se réalisait pas.

La suite peut réserver quelques surprises !

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY