Le covid-19 peut changer radicalement notre style de vacances

Rencontre matinale dans le port de Sète ©Hervé Ducruet

Nous avons découvert pour vous une autre forme de logement. Elle existait déjà, mais le concept pourrait encore se développer ou se multiplier.

Oubliez l’hôtel et pensez bord de mer, ambiance port de plaisance, proximité des restos et petits ou moyens commerces, et petite promenade vers la plage la plus proche. Sachant qu’avec votre voiture vous ne serez jamais loin de rien.

Logez à bord d’un bateau à quai. Grands ou moyens voiliers, yachts de toutes tailles, vous pourrez sélectionner les mètres carrés vitaux à votre espace de vie en vacances. À vos attentes de confort également.

Un exemple, parmi beaucoup d’autres, un yacht de 170 m², 4 chambres, 4 salles de bains, dans un confort de rêve, amarré dans le port de la Grande Motte, vous coûtera 445€ par nuit ou un peu plus de 110€ par personne en couple.

Plus rien à voir avec le confort hôtelier traditionnel. Vos petits déjeuners, vous devrez vous en occuper vous-mêmes, mais la boulangerie n’est pas loin. Idem pour vos autres repas, petits restos locaux ou à bord. Tout le matériel nécessaire est prévu. Repas à l’ombre ou au pont supérieur, dans un environnement de rêve, clapotis et petits bruits de ports inclus.

Certains vous proposent même la location d’un solide Zodiac à 50 € la journée, sans skipper mais à condition d’avoir un permis côtier. Supplément négligeable quand on sait que la location d’un zodiac 4/6personnes vous reviendra entre 240 et 350 euros la journée.

Bref, des enseignes spécialisées proposent ces types de locations qui peuvent être une alternative de vacances pour ceux qui sont encore peureux ou méfiants du COVID. Attention, les mesures préventives restent d’application selon votre bulle, mais déjà vous serez loin de la foule habituelle.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY