Le Club Med veut investir davantage à la montagne mais les projets glissent …

Les projets du Club à la montagne se compliquent. En Haute-Savoie, La Clusaz n’accepte pas le projet. En Savoie, Valloire soumet son PLU à consultation. Par contre le projet de Tignes semble se solutionner.

Des objectifs ambitieux

Le Club Med prévoit d’investir fortement à la montagne pour les prochaines années. Le groupe souhaite ouvrir un village club par an. L’objectif est d’implanter des structures d’au moins 1 000 lits.

Pour choisir ses emplacements, le Club Med est difficile à satisfaire. La station doit disposer d’un grand domaine skiable, le terrain doit être à proximité des pistes, etc…

Curieusement, les stations de montagne rechignent à accorder des permis de construire

Les stations de ski semblent bouder le géant de l’hôtellerie-club. C’est le cas de La Clusaz qui vient de fermer la porte à un projet d’envergure. A Tignes, ce sont des années de procédures qui ont été nécessaires pour aboutir. Quant à Valloire, rien n’est encore fait.

La Clusaz : nouvelle municipalité et fin du projet

Le nouveau maire de La Clusaz indique qu’il n’y aura pas de Club Med dans sa commune. Près de 40.000 m² de plancher et près de 1.500 lits. Le nouveau Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) l’accompagnait d’un réaménagement du front de neige à proximité et de la création d’une remontée mécanique.

Les habitants s’étaient émus d’un tel projet. Le Préfet de Haute-Savoie avait même pris position en expliquant que « Les Aravis doivent rester ce qu’ils sont ».

Le maire de la Clusaz parie plutôt sur un développement durable

« Il y a peu de stations qui refusent ça », commente Didier Thévenet. Le nouveau maire justifie sa décision par l’artificialisation des espaces naturels et agricoles, la circulation et la population supplémentaires qu’aurait induit le Club Med, qui aurait amené « du monde en février alors qu’on ne sait plus où les mettre ».

L’édile parle ainsi de son refus comme d’un acte fort sur le développement durable, sur le fait qu’on veuille préserver notre station, notre paysage, notre environnement pour nous et pour les générations qui viennent.

Tignes : deux ans de recours pour le Club Med de Val Claret

Le Projet de Tignes Val Claret verra bien le jour fin 2022. Lancé en 2018, cet établissement de 1.000 lits prendra la relève d’un ancien « village-club » dont le Club Med se retirera. Un autre exploitant devrait récupérer les murs. Le début des travaux est imminent.

Plusieurs recours, notamment contre le Plan Local d’Urbanisme (PLU) et le Permis de Construire, avaient fait prendre quelques deux années de retard au projet. Ce qui n’a pas découragé le Club Med, bien décidé à s’offrir une belle place sur le fameux domaine skiable de Haute-Tarentaise.

Valloire : Le projet du Club Med sur la sellette

C’est notamment l’Association Valloire Nature et Avenir qui s’est opposé au nouveau SCOT permettant la réalisation d’un Club Med au hameau des Verneys (Valloire).

Une pétition contre le projet avait été lancée au printemps 2019. « Nous contestons toujours le programme et notamment sa qualification d’intérêt général : un comble pour un projet qui amène autant de dégradations qu’il soulève de problèmes ! » rappelait l’association durant l’été.

Pendant le confinement, elle avait déposé un recours devant le Tribunal Administratif de Grenoble. L’avenir du Club Med de Valloire n’est toujours pas scellé. D’autant que le maire qui avait porté le projet jusqu’à présent vient d’être réélu pour un nouveau mandat.

Ouverture du Club Med de la Rosière dans le village de Montvalezan

Le nouveau Club Med de la Rosière recrute quelques 130 employés pour sa saison d’hiver. Une session de recrutement est organisée à l’Office de Tourisme de la Rosière. D’autres sessions auront lieu avant la fin octobre.

Pour le moment le Club est sur une dizaine de villages

À ce jour, Club Med propose des formules tout compris dans une dizaine de villages de montagne, qui représentent un tiers des complexes du groupe : l’Alpe d’Huez (fraîchement rénové), Valmorel, La Plagne, Val d’Isère, Val Thorens, Peisey Vallandry, Serre-Chevalier, Tignes Val Claret, sans oublier Samoëns et Les Arcs.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY