Le cinéma drive-in de Saint-Hubert

Il reste quelques jours pour entendre le brame du cerf. Ce cri rauque qui donne un moment magique… Mochamps, un hameau de Tenneville, comprenant sept maisons, pas très loin de Saint-Hubert, ce mercredi 21 septembre, 21h. Thomas est là avec son habit de camouflage. Les voitures passent et repassent dans ce chemin de bois. Les portières claquent.

« Vous avez de la chance, explique le photographe. Les cerfs brament encore assez fort. Durant l’après-midi, je suis allé en foret avec un garde-chasse et j’ai pu prendre quelques photos. Oui, je fais ça plusieurs fois par semaine, même presque tous les jours. »

Eh oui, depuis trois semaines Mochamps est un cinéma drive in. De tous les côtés, on vient écouter le brame en écoute libre.

Un garde-chasse caméra à la main

Un moment magnifique, mais qui a tendance à devenir le parcours du combattant. Alors qu’il était 21h47, alors qu’il est demandé de ne plus aller à la Tour Priesse, trois jeunes hommes, canette de bière en main, s’y rendent. En les voyant partir, on se souvient qu’au matin, de ce superbe observatoire, on avait vu un chevreuil et une buse. Plus tard dans la journée, on a eu la chance de croiser la route d’un garde-chasse.

Un garde-chasse, dont l’arme est une caméra, qui connaît tous les cerfs et les nomme tous : Albert, Anatole, Aramis, …

4-a« Non, je ne tire pas, raconte ce passionné. Ce matin, j’ai vu Royal et Don Quichotte. Oui, les cerfs ont tous un nom, et je les reconnais. Il y a toujours un petit détail qui fait la différence. Pour les biches, c’est différent et plus difficile. La foret appartient un peu à tout le monde. Bientôt, on va organiser des tours opérateurs, déjà que les hôtels organisent des week-ends avec écoutes encadrées. Les gens viennent de partout pour écouter le brame : de Bruxelles, Liège… Nous avons même un couple de Paris. Ils veulent tous faire une photo. Il ne faut pas abuser. Aujourd’hui, il n’y a aucun mérite avec les appareils performants. Le brame du cerf est très intense dans le massif forestier de Saint-Hubert. L’écoute du brame est pratiquée par de plus en plus de personnes mais, pendant cette période, la quiétude des animaux sur les zones de brame est essentielle. Pour ce faire, un périmètre a été délimité sur le massif et balisé par des affiches. L’accès y est interdit entre 17h00 et 9h00 sauf sur certains points d’écoute.»

Des chasseurs d’images

Et le garde de se montrer convaincant. Il est impossible d’immortaliser le cerf, si on ne connaît pas, si on ne respecte pas la nature. Il faut un apprentissage qui demande des années et des années de patience, des heures et des heures de présence pour que le roi de la forêt reconnaisse l’odeur.

Mochamps, 22 septembre, 7h. Les voitures sont parties vers minuit. Seul au bord de la route, il a été possible d’entendre plusieurs cerfs bramer.

S’agissait-il de Portos? Ou d’Aramis ou Royal? Mais au matin, sont arrivées trois voitures à quelques minutes d’intervalle. En sont descendus des hommes qui se sont camouflés et qui se sont rendus dans le bois avec un appareil photo et un gros objectif. Des chasseurs d’images.

5Des chandeliers de quatre pointes

Chabrehez, un village d’Houffalize, pas très loin de la baraque Fraiture, 22 septembre 20h. Trente minutes auparavant, on a entendu les cerfs bramer en face du château de la comtesse, au milieu des chèvres, moutons.

Il est donc 20h lorsqu’on remarque dans une prairie un quatorze cors. Il porte des chandeliers de quatre pointes. On a l’impression qu’il nous toise un peu, s’en suit un face à face, dont l’homme en sort vainqueur.

L’animal, sans élan, saute la clôture et rentre dans les bois. Du côté du château claque l’entrechoquement de deux combats. Impressionnant, toutes les personnes présentes écoutent religieusement.

« Je viens de Houffalize, raconte un père de famille. J’adore, nous restons le temps que les enfants le veulent. Ici, il fait calme, les gens qui viennent sont du coin.» Chabrehez, 15septembre, 7h. Personne, pas une âme au loin. Les dernières voitures ont quitté l’endroit vers 1h. On entend à nouveau un combat de cerfs.

Adresses utiles

www.luxembourg-belge.be/fr/outils/brame-cerf.php

Suggestions

Véronique et Edouard vous accueillent chez eux, au Domaine de Freux. Après vous avoir donné toutes les informations utiles et indispensables sur la vie du cerf, vos hôtes vous servent un repas dans une ambiance très chaleureuse. Vous partez ensuite en pleine forêt pour une balade nocturne à l’écoute du brame. Après votre nuit insolite en « Sphair », vous partagez un bon petit-déjeuner.

Ce séjour comprend : 1 nuitée en Sphair pour 2 personnes, 1 repas pour 2 personnes, 1 petit-déjeuner pour 2 personnes, 1 séance d’informations sur la vie du cerf et 1 balade nocturne à l’écoute du brame du cerf.

Prix : 250€/Sphair (2 personnes)

Période de validité : du 16 septembre au 05 octobre 2016 

Plus d’infos : téléchargez la fiche-séjour 

Infos & réservations : Véronique de Fierlant Dormer – 0476 85 97 12

ou

le 30/09/2016 à 19h

Soirée du brame du cerf

19h: Commentaire du guide nature avec apéritif et dégustation.
20h30-21h: Menu de trois services avec vins et eau.
22h: Départ en forêt à l’écoute du cerf.
Forfait de 55€/personne ou 30€/enfant
Hôtel La Ferronnière
Voie Jocquée – B-6830 Bouillon

Tel : 0477541795

ou

Comme les trois années précédentes, des visites guidées seront organisées par l’Office du Tourisme en collaboration avec l’Administration Communale de Jalhay, le Département Nature et Forêts, et le Conseil Cynégétique « Val de Hoëgne ». Ces visites encadrées par des guides nature agréés se dérouleront en soirées et nécessitent une inscription préalable. Elles débuteront par une présentation du brame du cerf dans la région et seront suivies par une écoute encadrée sur site.


Le RDV est fixé à 19 heures à l’Administration Communale de Jalhay, Rue de la Fagne N°46. Voici les dates prévues :
– Samedi 27 septembre
– Vendredi 3 octobre
– Samedi 4 octobre

Prix : 3€ pour les adultes, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans

Informations et réservations :
Office du Tourisme de Jalhay-Sart
Place du marché, 242
4845 SART
Tél : 087/47 47 37
Fax : 087/ 77 65 26
E-mail : info@tourismejalhaysart.be
www.tourismejalhaysart.be  

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY