Le Centre National de la Mer Nausicaa change de dimension en 2018

Le 19 mai prochain, Nausicaa ouvrira au public, sur son site historique de Boulogne, le 4ème plus grand aquarium au monde (les 3 autres sont aux USA) mais aussi, et de loin, le plus vaste sur le Vieux Continent.

Avec un volume d’eau de 10.000 m3 (plus de 2 piscines olympiques) , les visiteurs feront, en véritable immersion, un voyage inoubliable en haute mer. La surface de la grande baie, avec ses 20 m de long et 5 m de haut, est à ce jour unique au monde par son ampleur!

Le public traversera un tunnel transparent de 18 m de long et découvrira une faille marine de 7,5 m de profondeur. De quoi donner le frisson pour un lieu qui veut évoquer l’île très préservée de Malpelo située à quelque 500 km du littoral colombien.

Pas moins de 22.000 animaux peupleront ce gigantesque bassin, portant ainsi le nombre total de la faune à près de 60.000 exemplaires pour 1.600 espèces différentes. La reconstitution de cet éco-système de la haute mer, qui constitue techniquement une véritable prouesse, a été conçu par les architectes parisiens Jacques et Sophie Rougerie.

Des attractions interactives et surprenantes

Dans cet espace, le visiteur approchera au plus près des espèces exceptionnelles comme la raie-aigle ocellé, la fameuse raie manta, le requin manteau Halicorne, le mérou lancéolé mais aussi des bancs de sardines.

La visite sera ponctuée d’attractions interactives et surprenantes. Avec cette nouvelle attraction, les gestionnaires de Nausicaa espèrent doper très sérieusement le potentiel de leur site avec un million d’entrées dès cette année.

L’an dernier, et alors que le chantier était quelque peu perturbant pour les visiteurs, le nombre d’entrées à Boulogne s’est maintenu à 545.000. A noter que les Belges sont les premiers étrangers à visiter le centre national de la mer du Boulonnais.

Ainsi, nos compatriotes assurent, d’année en année, près d’un quart des entrées de Nausicaa.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY