Le brexit bon pour le tourisme… au Royaume Uni

Avec une dépréciation de 10 % de la livre sterling, les arrivées de touristes étrangers, notamment chinois et nord américains grimpent en flèche. Selon les statistiques publiées ce lundi par la société  ForwardKeys, les réservations aériennes sont en hausse de 4,3% comparées à la même période de 2015 alors qu’elles avaient baissé de 2,8% le mois précédant le référendum du 23 juin.

« Le Brexit a eu un effet positif immédiat sur le tourisme vers le Royaume-Uni, ce qui se traduit par des arrivées meilleures qu’attendues », a déclaré le directeur général de ForwardKeys, Olivier Jager.

Ce sont les réservations hors Europe qui ont porté la croissance de 8,6% au cours du mois qui a suivi le Brexit. Elles proviennent essentiellement des clientèles originaires de Hong Kong, des États-Unis et du Canada qui ont servi de locomotive à cette inflation positive.

Par contre, les réservations européennes sont en baisse de 1,8%, mais avaient dégringolées de 6,8% lors du mois précédant le référendum…

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY