Le Bitcoin, l’hypocrisie de la Chine et « Le Cave se Rebiffe »

Si vous vous demandez qui sont les vrais patrons de notre planète, ne cherchez pas. J’ai la réponse : ce sont les Américains et les Chinois. Les Américains viennent encore de démontrer qu’ils sont les vrais patrons en imposant à la Terre entière un impôt minimum des sociétés de 15%.

D’autres pays, d’autres partis politiques ont essayé de le faire depuis des années, et en vain. Il a fallu que Biden arrive à la Maison Blanche et veuille financer ses plans de relance économique pour que cet impôt minimum mondial voie le jour.

Quant à la Chine, c’est simple, ça fait des années qu’on parle des cryptomonnaies et de la plus célèbre d’entre-elles, à savoir le Bitcoin.

« Le Bitcoin, l’hypocrisie de la Chine et « Le Cave se Rebiffe »

Depuis quelques jours, la Chine ne fait plus dans la dentelle, elle a décidé tout bonnement de tuer ces cryptomonnaies. Comment ? En coupant l’électricité aux fermes de minage dans plusieurs régions de Chine.

Comme vous le savez ou ne le savez pas, jusqu’ici la Chine concentrait 70% de la capacité mondiale de « minage » du Bitcoin.

Le « minage » c’est ce terme qui désigne le fait d’utiliser des ordinateurs super puissants pour résoudre des équations mathématiques complexes qui permettent de valider les transactions en bitcoins et qui donc nécessitent des ordinateurs équipés de puissantes cartes graphiques fonctionnant 24 sur 24.

Or, justement, le gouvernement chinois estime que cette dépense d’énergie pour fabriquer des bitcoins est une menace pour ses ambitions environnementales, car ces grandes quantités d’énergie sont consommées par ces « fermes » de minage qui proviennent d’usines à charbon.

« Dis-toi bien qu’en matière de monnaie, les Etats ont tous les droits et les particuliers aucun ! »

D’ailleurs, c’est simple, la revue Nature a calculé que cette industrie du « minage » produit l’équivalent des émissions de carbone de l’Italie d’ici 2024. Bien entendu, en fermant les fermes de minages en Chine, non seulement le gouvernement chinois se donne l’image d’un Etat respectueux de la planète, mais en réalité, le gouvernement chinois poursuit d’autres objectifs. Il est en train de mettre en place sa propre monnaie virtuelle, son fameux e-yuan qu’il espère être capable de concurrencer à terme le dollar.

Cette nouvelle monnaie numérique souveraine devrait être prête pour les jeux olympiques d’hiver de Pékin en février 2022. En clair, la Chine se bat déjà contre le dollar, et elle n’a pas envie d’avoir dans les pattes la concurrence des cryptomonnaies. C’est pourquoi, avec sa finesse habituelle, la Chine vient en quelque sorte de flinguer le bitcoin et ses amis.

A ceux et celles qui pourraient être choqués par la décision de la Chine, je rappelle cette réplique culte de Jean Gabin dans « Le Cave se rebiffe »: « « dis-toi bien qu’en matière de monnaie, les Etats ont tous les droits et les particuliers aucun ! »

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY