L’Australie face au chaos…

Ce dimanche 5 janvier 2020, une 24e victime vient ainsi d’être retrouvée alors que les températures alignent des niveaux records. L’état d’urgence a été décrété dans le sud-est du pays, la région la plus peuplée, et l’ordre a été donné à plus de 100.000 personnes d’évacuer dans trois États.

© Margaux Ducruet

Samedi, Sydney a enregistré une température record avec 48,9°C relevés à Penrith, dans la banlieue ouest. À Canberra, la température a atteint 44°C, un chiffre record selon un porte-parole des services météorologiques australiens.

Face à l’ampleur de la situation, le Premier ministre, Scott Morrison, a appelé la veille 3.000 militaires réservistes à se déployer, une mobilisation jamais vue, alors qu’une surface équivalente à deux fois la Belgique a d’ores et déjà brûlé.

Koala – Australie © Hervé Ducruet

Des navires de la marine et des hélicoptères de combat avaient déjà été mobilisés pour la plus grande évacuation lancée depuis la Seconde Guerre mondiale en Australie, à Mallacoota (État de Victoria), où 4.000 personnes s’étaient retrouvées coincées sur le front de mer, en raison d’incendies cernant la ville.

Au moins 30% des marsupiaux de Nouvelle-Galles du Sud sont morts

Quelque 480 millions d’animaux (des mammifères, des oiseaux et des reptiles) sont morts depuis septembre, à cause des incendies en Nouvelle-Galles du Sud, assure une étude de l’université de Sydney.

« Beaucoup de ces animaux ont sans doute été tués directement dans les flammes, précise l’université sur son site, tandis que les autres sont morts par la suite, faute de nourriture et d’abri, et en raison de la prédation des chats sauvages introduits et des renards roux. »

Wombat en South Australia © Hervé Ducruet

La situation des koalas est particulièrement préoccupante, rappelle le Guardian. Au moins 30% des marsupiaux de Nouvelle-Galles du Sud sont morts parce que « jusqu’à 30% de leur habitat naturel a été détruit », selon la ministre de l’Environnement. Cet Etat accueille une part importante de la population des koalas, classés espèce vulnérable.

 Le coût des incendies est à ce stade impossible à évaluer. 5 259 demandes d’indemnisation ont déjà été déposées, pour un montant global de 321 millions de dollars australiens (près de 200 millions d’euros), détaille Bloomberg.
Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY