L’Asie-Pacifique se rapproche du milliard de visiteurs

Sauf imprévu, la région d’Asie-Pacifique est en voie d’atteindre le seuil du milliard d’arrivées de visiteurs internationaux (IVA) d’ici les cinq prochaines années. C’est l’une des prédictions qui ressort de l’Asia Pacific Visitor Forecasts 2020-2024 publié par la Pacific Asia Travel Association (PATA). Ces prévisions couvrent 39 destinations de la région et estiment à plus de 971 millions le nombre d’arrivées internationales d’ici l’année 2024.

Un taux de croissance annuel moyen de 6,3%

La forte progression d’IVA a été propulsé par le taux de croissance moyen de 5,3% entre les années 2014-2019. Celui-ci ne devrait pas faiblir et devrait même s’établir à 6,3% en moyenne par année entre 2019 et 2024.

Concrètement, cela représentera plus de 256 millions d’IVA supplémentaires. Une progression bien plus élevée que les 162 millions qui ont été enregistrés entre 2014 et 2019. Côté distribution, on s’attend à des changements marginaux seulement

L’Asie toujours dominante, destination comme source

L’Asie devrait conserver sa dominance et devrait même améliorer sa part à plus de 77% d’ici 2024. La région des Amériques devrait arriver à la deuxième place, même si l’on s’attend à une légère baisse de sa part entre 2019 et 2024.

En termes de marchés émetteurs, l’Asie devrait également poursuivre sa croissance pour atteindre près de 68% de l’ensemble des IVA dans la région d’ici 2024. Ceci au dépend des marchés des Amériques et de l’Europe qui devraient tous deux s’essouffler.

Onze destinations vedettes, dix marchés émetteurs

Selon les prévisions, onze destinations devraient accueillir plus de dix millions d’IVA supplémentaires entre 2019 et 2024, avec la Chine en tête pour laquelle PATA estime à 208 millions le nombre d’arrivées agrégées en 2024.

Devraient suivre le Japon, Macao, le Mexique, la Turquie, la Thaïlande, Hongkong, le Viêtnam, le Cambodge, les USA et la Corée. Le groupe de ces onze destinations phares devrait représenter 77% du volume des IVA en 2024 et plus de trois quarts des arrivées supplémentaires. Les dix marchés émetteurs le plus forts pour l’Asie-Pacifique devraient être la Chine, la Corée du Sud, les USA, la Thaïlande, l’Inde, la Malaysia, Taïwan, le Mexique et Singapour. (TI)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY