Pont sur la route des Vans en Ardèche ©Hervé Ducruet

La fréquentation estivale 2017 a progressé de 10% dans les campings et principaux lieux d’hébergement en Ardèche. La progression à deux chiffres de cette année est encore mal comprise des professionnels du secteur.

 En effet, les campings du sud Ardèche n’ont pas connu une attraction particulière. Il faut donc chercher ailleurs les raisons de succès. L’agence de développement touristique estime que  la vallée de l’Eyrieux et les campings du centre Ardèche ont fait une saison exceptionnelle. C’est là qu’il faudrait trouver la raison d’un tel record.

Cette année, Avril a commencé plus tôt que d’habitude. Juin et septembre ont été particulièrement courus. Un déplacement géographique et une temporalité différente semblent être une partie de l’explication. Les gîtes ont vu aussi leur fréquentation augmenter de 10% et les hôtels traditionnels ne sont pas en reste : ils ont réalisé une progression de 5%.

La caverne du pont d’Arc joue toujours un rôle de moteur

Comme prévu, la fréquentation de la caverne du pont d’Arc sera à nouveau en baisse en 2017. Ses responsables misent sur 420.000 visiteurs d’ici le 31 décembre contre 510.000 en 2016. C’est l’effet de nouveauté qui s’estompe.

Mais une récente étude montre qu’elle a attiré depuis son ouverture en avril 2015, 1.400.000 visiteurs qui ne seraient pas venus en Ardèche si il n’y a avait pas eu ce lieu. Les retombées économiques sont estimées à 80 millions d’euros. Et la caverne permet aussi d’attirer des touristes en dehors de la haute saison puisque 70% des visiteurs viennent en dehors des mois de Juillet et Août.

Les sites touristiques n’ont pas profité de cette hausse de la fréquentation

Seul le parc animalier de Peaugres tire son épingle du jeu avec une fréquentation en hausse de 3%. Le train de l’Ardèche et l’aven d’Orgnac voient leur nombre de visiteurs baisser de 1%.

Les événements sportifs et culturels connaissent la même tendance. Moins de monde pour le festival Aluna à Ruoms en juin dernier: il y avait 56.000 spectateurs contre 65.000 en Juin 2016. La course cycliste l’Ardèchoise a eu moins de succès avec une baisse de 7% du nombre de participants.

L’Ardèche au 19ème rang des départements français en nombre de nuitées

Si l’on comptabilise l’hébergement marchand, essentiellement campings et hôtels, l’Ardèche totalise 5,5 millions de nuitées. A titre de comparaison, la Drôme en totalise 2,8. Mais il y a un secteur que l’INSEE ne prend pas en compte, c’est l’hébergement non marchand, ce qu’on appelle le tourisme affinitaire.

Autrement dit, le fait de venir en vacances dans la famille, chez des amis ou dans sa résidence secondaire. Dans un territoire rural comme l’Ardèche, cette fréquentation représente 56% des touristes. C’est ainsi que l’agence de développement touristique estime que l’Ardèche totalise 16 Millions de nuitées tout confondu par an. C’est environ 12% du PIB du département.

(Avec France Bleu)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY