L’Arabie saoudite s’ouvre aux touristes du monde entier

© Getty image

L’Arabie saoudite s’ouvre pour la première fois au tourisme en dévoilant 5 sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, la côte de la mer Rouge et le Quart vide. Ce changement historique marque une étape importante de la Vision 2030, qui stimule les investissements et crée un million d’emplois

Dans un geste historique, l’Arabie saoudite ouvre ses portes aux visiteurs internationaux pour la première fois. Les visiteurs à la recherche de sites patrimoniaux inexplorés, d’une expérience culturelle historiques et d’une beauté naturelle à couper le souffle seront surpris et ravis de découvrir les nombreux trésors de l’Arabie saoudite.

Les sites saoudiens d’intérêt comprennent cinq sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO :

  • Madain Saleh à Al-‘Ula, le plus grand site conservé de la civilisation des Nabatéens au sud de Petra en Jordanie.
  • District d’at-Turaif à Dariya, la première capitale de l’État saoudien.
  • Djeddah, la porte de La Mecque, caractérisée par une tradition architecturale distinctive.
  • Art rupestre dans la province de Haïl, montrant des inscriptions vieilles de 10 000 ans de figures humaines et animales.
  • Oasis Al-Hassa, avec 2,5 millions de palmiers dattiers, la plus grande oasis du monde.

L’Arabie saoudite compte 13 régions, chacune ayant une tradition culturelle distincte. C’est aussi le berceau d’une culture contemporaine florissante, dont les points forts sont les suivants :

  • Le Centre Roi Abdulaziz pour la culture mondiale à Dhahran
  • Le parc de sculptures modernistes le long de la Corniche à Djeddah
  • La Maison Jameel des arts traditionnels de Djeddah
  • La Maison Nassif dans le quartier historique de Djeddah
  • Le festival annuel Flowerman à Asir
  • L’hiver au festival Tantora à Al-‘Ula
  • Lancement du Festival international du film de la mer Rouge en mars 2020
  • Cuisine saoudienne contemporaine d’Ali bin Yousef à Riyad
  • L’art de Zahrah Al-Ghamdi, dont les œuvres sont exposées à la Biennale de Venise cette année

L’Arabie saoudite offre une étonnante diversité de paysages, notamment les montagnes verdoyantes d’Asir, les eaux cristallines de la mer Rouge, les plaines enneigées de Tabuk en hiver et les sables mouvants du Quart vide.

Un certain nombre de nouvelles destinations touristiques sont actuellement en construction, notamment la ville futuriste de NEOM, la ville de divertissement de Qiddiya près de Riyad et une série de destinations de luxe au bord de la mer Rouge.

Impact économique

L’ouverture de l’Arabie saoudite au tourisme est une étape clé dans la mise en œuvre de la Vision 2030, qui vise à diversifier l’économie du pays et à réduire sa dépendance au pétrole.

L’Arabie saoudite prévoit d’augmenter le nombre de visites internationales et nationales à 100 millions par an d’ici à 2030, attirant ainsi d’importants investissements étrangers et nationaux et créant un million d’emplois.

D’ici 2030, l’objectif est que le tourisme contribue à hauteur de 10 % au PIB saoudien, contre seulement 3 % aujourd’hui. Des milliards de dollars sont dépensés pour améliorer l’infrastructure et développer des sites patrimoniaux, culturels et de divertissement.

La capacité aéroportuaire saoudienne devrait augmenter de 150 millions de passagers par an et 500.000 cartes d’hôtel supplémentaires seront nécessaires dans tout le pays au cours de la prochaine décennie.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

1 COMMENT

  1. Petit rappel à ceux qui envisagerait de promovoir l’Arabie Saoudite:
    _ce pays participe activement à la guerre civile au Yemen, où de nombreux crimes contre l’humanité ont été constatés…
    _ce pays opprime encore et toujours les femmes. Même si les femmes peuvent enfin conduite, elles ne peuvent toujours pas participer à des compétitions sportives. Et ceci n’est qu’un exemple…
    _ce pays finance des nombreuses mosquées et associations radicales à travers l’Europe…

    A méditer avant d’envisager un voyage par là-bas.
    Et incroyable que notre Gouvernement Wallon autorise la FN à vendre des armes à ce pays…

LEAVE A REPLY