«Laptop ban» levé pour Royal Jordanian et Kuwait Airways

© Nicolas Hoibian

Saudia et Royal Air Maroc estiment qu’elles seront en mesure de répondre aux exigences édictées par les USA à compter du 19 juillet prochain. Seule Egyptair n’a pas encore mentionné de date.

Ce sont deux compagnies de plus qui peuvent souffler depuis dimanche dernier: Royal Jordanian (RJ) et Kuwait Airways ont rejoint la liste des compagnies aériennes frappées par l’interdiction d’embarquer en cabine des appareils électroniques plus grands qu’un smartphone (aussi nommé «laptop ban» ou «electronics ban»).

Stefan Pichler, CEO de Royal Jordanian a indiqué dans un communiqué que les mesures de sécurités améliorées ont été implémentées à l’aéroport international Queen Alia d’Amman.

rja-plane-1Celles-ci sont conformes aux demandes du DHS américain pour l’ensemble des vols à destination des USA. « Nous sommes heureux que nos hôtes puissent voler à bord de RJ et utiliser leurs appareils électroniques. Nous leurs sommes reconnaissants de leur patience et de leur compréhension durant la période d’interdiction. »

Royal Jordanian opère 16 vols directs hebdomadaires sur trois villes des USA: 7 sur Chicago, 7 sur New York et 2 sur Detroit. L’interdiction a frappé 10 aéroport de 8 pays: l’Egypte, le Maroc, la Jordanie, les Émirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite, le Koweït, le Qatar et la Turquie.

Pour Kuwait Airways, qui relie New York via l’Irlande, l’interdiction a également été levée après une inspection des officiels américains. Trois compagnies sont encore frappées par cette mesure: Saudia, Royal Air Maroc et Egyptair. Pour les deux premières, une levée est attendue à compter du 19 juillet prochain, si l’on en croit les informations obtenues par l’agence Reuters. Quant à Egyptair, aucune information n’est pour le moment encore disponible.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY