Laptop ban enfin terminé?

Après les annonces successives de la semaine dernière et de ce début de semaine, le feuilleton du « laptop ban », aussi nommé « electronics ban » semble avoir pris fin. Toutes les compagnies blacklistées ont reçu le feu verts des autorités américaines. Egyptair et Saudia devraient l’obtenir dans les prochains jours.

Ahmed Hammam, directeur général pour la Suisse d’Egyptair a en effet confirmé que depuis mercredi 12 juillet, la Transport Security Administration (TSA) a officiellement exempté Egyptair de l’interdiction d’emporter en cabine des appareils électroniques sur le vol de New York.

Toutes les compagnies qui avaient alors été frappées par cette interdiction sont désormais en règle avec les exigences des USA.

indexRoyal Air Maroc OK

Le même jour, Royal Air Maroc annonçait la levée de l’interdiction des appareils électroniques en cabine sur les vols à destination des États-Unis.

Dans un communiqué , la compagnie nationale marocaine explique que l’interdiction d’emporter des appareils électroniques en cabine à bord de ses vols à destination des Etats-Unis sera levée à partir de jeudi 13 juillet. « « Notre priorité absolue est la sécurité des passagers ainsi que leur confort à bord de nos avions. Nous espérons que cette nouvelle trouve satisfaction auprès de nos clients voyageant vers les États-Unis », a déclaré le PDG Abdelhamid Addou.

Depuis le 25 mars dernier, tous les passagers voyageant sur les lignes de Royal Air Maroc entre l’aéroport de Casablanca-Mohammed V et New York-JFK ou Washington, y compris ceux en transit, ne pouvaient plus emporter ordinateurs portables, tablettes, liseuses ou consoles de jeu en cabine.

index1Egyptair et Saudia encore dans l’attente

La RAM est la sixième compagnie à annoncer la relaxe des mesures de sécurité sur les vols vers les USA, après Etihad Airways, Emirates Airlines, Qatar Airways puis Royal Jordanian et Kuwait Airways ; seuls les passagers d’Egyptair et Saudia doivent encore se passer de leurs appareils électroniques personnels au départ des aéroports du Caire, de Ryad et de Dheddah.

Le PDG d’Egyptair croyait savoir hier que le feu vert pourrait être donné dès ce 12 juillet, tandis que la compagnie saoudienne table toujours sur le 19 juillet. Mais la rumeur d’une levée de la mesure pour tout le monde court à Washington depuis hier soir.

FCO_1823237bL’exception anglaise

Rappelons que les mesures similaires adoptées par le Royaume-Uni sont elles toujours en place : elles visent six pays (la Turquie, l’Égypte, la Jordanie et l’Arabie Saoudite comme aux USA, mais aussi la Tunisie et le Liban) et affectent les opérations de 14 compagnies aériennes : British Airways, easyJet, Jet2.com, Monarch Airlines, Thomas Cook Airlines, Thomson Airways et depuis l’étranger Turkish Airlines, Pegasus Airlines, AtlasGlobal Airlines, Middle East Airlines, Egyptair, Royal Jordanian Airlines, Tunisair et Saudia.

Toutefois, la levée de ces mesures serait à l’étude.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY