L’après Covid 19 : le cauchemar de la mobilité à Bruxelles

Le Bourgmestre de Bruxelles est clair et fier de tweeter son interview dans le Forbes. Il y confirme sa volonté de favoriser les usagers faibles dans le pentagone.

Objectifs principaux :

  • Permettre une distanciation sociale dans tout le pentagone pour toutes personnes qui choisissent le vélo ou la marche comme alternative de transport en commun.
  • Moins de voitures sinon beaucoup plus lentes (Zone 20 !) donc une meilleure qualité de l’air qui a été constatée d’ailleurs depuis le confinement et la baisse importante du trafic.

Il confirme aussi dans cette interview son intention de maintenir le Bois de la Cambre fermé MÊME au-delà de la période de confinement ! Des villes comme Paris, Berlin, Milan…bref les villes polluées par les voitures prennent les mêmes décisions d’aménagement « provisoires ».

© Radbahn

En suivant les Tweets de Maire, selon la porte-parole, de plus en plus de chaussées seront aménagées avec une piste cyclable « provisoire » pour les mêmes raisons que ci-dessus.

Si à cela on ajoute les soucis du Tunnel Léopold II, et les Zones 20 qui se multiplient sur Etterbeek, Schaerbeek, Ixelles… il est fort à croire que la mobilité pendant la reprise économique et au-delà sera fortement perturbée.

En fait c’est comme un « bras de fer » entre la ville et les automobilistes afin de les convaincre de prendre les alternatives de transports qui « s’imposent » soit : la marche, le vélo ou les transports en communs.

Cependant même si les écoles et les entreprises ne seront pas la source de l’augmentation des voitures dans la ville, il ne faut pas négliger le nombre de voitures qui seront en circulation pour des raisons diverses suite à un long confinement : reprises de thérapies diverses (cancers…), entretien du véhicule, du vélo dans le coffre (pneus…), reprise de chantiers divers, augmentation de livraisons à domicile et toutes autres courses nécessaires après un long confinement.

La Ville de Bruxelles adapte son plan de circulation pour les ...

Il est donc à craindre que dès lundi, Bruxelles devra faire face à des bouchons imprévisibles et à des endroits peu habituels ! Mais le plus inquiétant reste de savoir ce qui aura été réellement « provisoire » dans les mois à venir !!

Il est à craindre que la semaine de la mobilité 2020 sera le coup d’envoi d’un aménagement généralisé, dans certaines villes traditionnellement embouteillées, qui donnera priorité aux transports en communs ET aux usagers faibles.

Malheureusement, on ne sait pas encore aujourd’hui ce qu’il y a lieu de faire. Mais il s’agira de suivre cela de très près !

Voici déjà un changement RADICAL pour l’après Covid 19.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY