L’après Covid 19 (6): le transport aérien est crucial pour la reprise du tourisme

Nous avons posé 7 questions à quelques compagnies aériennes. Elles sont restées sans réponse. Preuve qu’il est très difficile de prévoir quoi que ce soit, et pourtant il sera crucial d’anticiper. Alors nous avons donné nos propres réponses, telle que nous imaginons la reprise.

1) À quand la reprise des vols ?

Les différentes compagnies aériennes annoncent des dates provisoires, en fonction des déclarations faites par les autorités concernant la pandémie. Un véritable casse-tête, il faut l’avouer, car avant de voler vers certaines destinations, encore faut-il que les frontières des pays concernés soient rouvertes. Mais aussi, les autres secteurs tels ceux de l’Horeca doivent rouvrir également dans ces mêmes pays.

2)Pour les compagnies à moultes destinations, lesquelles seront prioritaires à rouvrir ?

Chacune d ‘elles ont des lignes à hauts revenus, qui d’office feront partie de leur sélection. Nous nous abstenons de nommer des exemples par compagnie, par discrétion et par respect pour leurs choix qui seront difficiles. Quoi qu’il en soit, les opérations redémarreront par paliers. Et c ‘est normal. Les membres du personnel affectés resteront, par conséquence, en chômage partiel, ou licenciés en fonction des possibles restructurations.

3) quels sont les niveaux des réservations ?

Les niveaux de réservations sont des critères de sélections pour des redémarrages, mais pour l’instant ce sont surtout les annulations qu’il faut gérer.

4) Les autorités vont-elles imposer un load factor maximum par type d’avion ??

L’avion est et restera un lieu de confinement. Peut-être est-ce la compagnie elle-même qui fera ce choix. Un choix dramatique…car avant d’introduire des limitations, il faudra que les passagers surmontent leurs peurs du virus, et reprennent confiance dans ce mode de transport.

5) Les prix vont-ils d’office fluctuer dans ce cas de figure ? Quid du Revenue management ?

Beaucoup de compagnies maintiendront leurs échelles de prix, mais en fonction des mesures prises ou imposées, ou si les demandes sont supérieures à l’offre, nul doute que les prix augmenteront.

6) Quelles mesures sanitaires telles que port du masque obligatoire pour les passagers et équipages sont-elles déjà envisagées, ou autres changements affectant le service traditionnel ?

Rien ne sera plus comme avant de toute façon. La prévention avant tout. Elle affectera et influencera l’ensemble de nos habitudes.

7) Et pour la présence à l’aéroport : 3 heures avant un départ ou plus ?

Des scénarios sont avancés, inventés, mais qui ne répondent toujours à aucune des questions de manière réaliste.

Conclusion : la normalité de hier s’éloigne-t-elle encore un peu plus. ?Non, cette normalité dépend surtout de l’arrivée… du vaccin libérateur.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY