L’après Covid-19 (3): BTTours – Benoit Dieu – Un DG charismatique…

Ex-Président de l’UPAV, mais Administrateur, Benoit a résumé ses ressentis, et ceux de l’industrie, dans un texte qui mérite d’être publié tel quel. Réalisme, courage, motivation des équipes, solidarité, vision, tout y est. Merci Benoit pour cet exemple.

« Comme tous, nous sommes dans l’attente d’une reprise, même limitée, pour mettre en place une stratégie commerciale qui nous permette de continuer les activités.

Je pense que notre activité régionale autocar reprendra en premier lieu avec un accroissement des propositions voyages d’1 jour et courts séjours.

Pour ce qui est des destinations moyen et long courrier, nos clients choisissent fréquemment un report sur l’automne, pour les clients ne pouvant reporter nous établissons un bon à valoir.

Nous adapterons la programmation à venir sur les destinations ouvertes au tourisme et certainement les destinations les plus populaires.

Par les mesures structurelles qu’il a prises, le gouvernement nous a donné une lueur d’espoir dès le début de la crise. Cela nous a rassuré, rassuré les équipes et surtout rassuré les trésoreries. La position favorable de Madame Muylle Ministre de l’Economie au sujet de l’émission d’un voucher en lieu et place d’un séjour annulé pour cause de COVID-19 nous a conforté dans l’idée que l’Etat prenait nos revendications au sérieux.

Position contestée par l’Europe et les associations de consommateurs, alors qu’il est indispensable pour notre secteur de procéder de la sorte. Toutes ces informations font que le moral joue au yoyo, mais étant d’un naturel optimiste et positif, j’ose croire que nos dirigeants ne laisseront pas tomber notre secteur et seront capables de nous soutenir comme ils l’ont fait pour d’autres il y a quelques années.

Heureusement, une solide collaboration existe entre les professionnels. J’ai le plaisir, chaque jour, de pouvoir partager les informations, les appréciations, les états d’âmes avec mes pairs, ce qui nous motive et nous pousse à aller au bout de nous-mêmes pour affronter cette crise. Il est important de rester soudé et uni pour exister demain. Coup de chapeau à nos associations professionnelles qui font un travail remarquable pour défendre le secteur.

Il faudra, dans tous les cas, tirer les leçons de cette crise, pour préparer l’industrie touristique à affronter ces évènements dans le futur. Il faudra certainement revoir tout ou partie de nos modèles économiques et sociétaux pour que demain l’Homme puisse enfin vivre en harmonie avec la Terre.

Nous avons la capacité et normalement l’intelligence de pouvoir le faire, après ce sera une question de volonté.Il est important pour chacun de nous de se rappeler cette citation d’Antoine de Saint-Exupéry « Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants ». C’est bateau, mais tellement juste. Nous avons tendance à l’oublier !

Un dernier mot, merci à toutes les équipes de continuer à être disponibles pour les clients malgré cette période de grande incertitude. C’est là que l’on voit que le tourisme a de beaux jours devant lui. La passion aura raison de la crise ! »



Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY