L’AG de l’UPAV et de la BTA

Jeudi se tenait l’AG de l’UPAV dans les très belles installations du Golf de la Tournette à Nivelles, dont on soulignera la qualité de l’accueil. 80 agents de voyages s’y étaient donné rendez-vous.

Dans une introduction pleine de dynamisme, le Président Benoit Dieu annonce qu’il ne se représentera pas et en conséquence qu’il se retirera dès que le choix d’un nouveau Président (élu par ses pairs du Conseil d’Administration) aura été acté. Benoit précise qu’il a beaucoup appris lors de ses deux mandats et remercie les membres pour leur soutien.

C’est ensuite la Secrétaire Général Anne-Sophie Snyers qui présente quelques chiffres. Si l’association a perdu 4 membres au cours de l’année, elle a en revanche enregistré l’adhésion de 20 nouveaux membres.

Le Congrès 2019 a réuni 147 participants, dont seulement 49 agents de voyages sur les 168 membres : Benoît dira combien ce chiffre est quasiment indigne pour la profession, et il prêche pour plus de « corporatisme ».

Mark De Vriend fait une nouvelle une fois le point sur la situation du dossier Thomas Cook. 48% des dossiers ont déjà été traités, il souligne le gros travail effectué par le personnel de TC engagé par le GFG : leur expertise est évidemment très appréciée dans le traitement des dossiers.

Les comptes de résultats affichent un profit de 7689 €. Décharge est donnée aux Administrateurs.

Ensuite Benoît expose le projet de nouveau mode de calcul des cotisations. Rappelons que le mode actuel est basé sur un pourcentage du chiffre d’affaires ; mais très peu de membres communiquent leurs chiffres. La proposition nouvelle a été approuvée par le CA, c’est un montant fixe de 495 € par agence, +50 € par succursale.

La part de cotisation dévolue à la BTA et au Congrès est séparée de la cotisation de base. Plusieurs voix s’élèvent, qui tendent à montrer que la proposition n’est pas encore tout à fait aboutie, et même si finalement elle est votée par l’AG, le CA va peaufiner sa copie.

Le prochain congrès de l’UPAV empruntera cette fois le train, pour changer, grâce à SNCB Europe et Thalys. La destination est la très belle ville de Hambourg, qui mérite certainement l’intérêt. On passera par Cologne avec arrêt et visites à l’aller, et par Düsseldorf avec arrêt et visite au retour. Les dates : du 2 au 5 Octobre. Un objectif ambitieux : atteindre le chiffre de 80 agents de voyages participants, et donc approcher un total de 200 congressistes !

Le point suivant concernait l’élection de 3 nouveaux administrateurs. Trois candidats sont en lice, ce qui évidemment leur assure l’élection. Il s’agit de Pierrette Nicolosi, active et « militante » selon ses propres termes dans le tourisme responsable ; Valérie Vannueten, bien connue pour son travail chez Antipodes ; et Sébastien Hamende qui fait un « come back », représentant bien connu également des Voyages Del-Tour.

Pour suivre, Michel Van Lieshout présente les actions de la BTA durant 2019 et les projets pour 2020.

La Belgian Travel Academy compte 250 membres et a proposé en 2019 pas moins de 300 formations. Il rappelle que l’action de la BTA est surtout de faire connaître l’importance du rôle des AGV au grand public. Pour ce faire, un site web a été créé, qui a compté 62.000 pages vues.

MVL « prend acte » de la décision de l’UPAV de ne plus intégrer la cotisation de la BTA dans celle de l’UPAV, et il plaide pour que les agences continuent à soutenir la BTA par leur cotisation volontaire. Il rappelle surtout que la BTA n’est pas un organisme formateur, mais est là pour valider des formations et pour accorder des certifications, grâce au CERTA, qui devrait être mieux mis en valeur dans les agences certifiées.

Un nouvel administrateur est nommé (un quatrième sur un nombre statutaire possible de 5), en la personne d’Alain Kisiel, lequel, en se présentant, met l’accent sur ses deux priorités :

  • l’exigence de qualité dans les formations, notamment aux nouvelles technologies

  • une vision plus nationale, belge, dans l’ensemble de nos professions.

Terminons en disant que l’ambiance était excellente et amicale, le choix du lieu parfait ; il restera à mieux gérer le temps, puisque ce fut bien plus long que prévu. Merci à Benoît Dieu pour sa présidence marquée par la transparence et le dynamisme, merci à Anne-Sophie et son équipe pour la bonne organisation et la présentation très claire et également dynamique !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY