L’aéroport secondaire de Francfort va passer à la baguette

Le land de Rhénanie-Palatinat, propriétaire de l’aéroport de Francfort Hahn, est sur le point de vendre cet aéroport déficitaire. Il s’agissait auparavant d’un aéroport militaire qui a été transformé pour accueillir les vols low-cost mais également de nombreux vols spécialisés dans le fret.

L’aéroport de Hahn Francfort était une base militaire

Pendant la guerre froide « Hahn Air Base » était une base militaire de grande importance où était stationnée une division américaine de l’Air Force. Par ailleurs, plusieurs bases américaines se situaient dans un périmètre proche de l’aéroport. Il est redevenu un aéroport civil entre 1990 et 2000.

Un peu moins de 3 millions de passagers à l’aéroport secondaire de Francfort

L’aéroport de Hahn est un aéroport international situé à mi-chemin entre Francfort et Luxembourg à environ 120 km de chaque ville. Le nom de l’aéroport a été changé lorsque Ryanair a commencé ses opérations pour se nommer « Francfort Hahn ».

Lufthansa avait lancé une procédure sur le nom de l’aéroport

En 2002, Lufthansa a lancé une procédure judiciaire contre Ryanair, affirmant que l’utilisation de « Francfort » adossé à celui de Hahn était une publicité trompeuse. La compagnie allemande a perdu son procès …

Frankfurt Hahn logoL’aéroport de Francfort Hahn est toujours déficitaire

Si Ryanair est toujours présent sur cet aéroport ainsi que Wizz Air, le fret représentait une part importante des recettes. Cependant, ces dernières années, plusieurs compagnies ont délocalisées leur fret. L’un des principaux actionnaires de Francfort-Hahn était Fraport, qui gère principalement l’aéroport de Francfort. Cependant, en 2009, Fraport a vendu ses parts pour 1 € y compris la dette de 120 millions € à la région de Rhénanie-Palatinat.

La région a décidé de vendre cet aéroport au plus vite

L’aéroport a été mis en vente à la mi-juillet 2016. Si aucune solution n’était trouvée, la région a indiqué qu’elle fermerait l’aéroport et le transformerait en un parc d’affaires. Le conglomérat chinois HNA est arrivé et est désormais en pourparlers pour racheter cet aéroport avec une société allemande dirigée par Siegfried Englert.

Frankfurt Hahn mapCe dernier a été secrétaire d’état à la région Rhénanie-Palatinat. Il a il a dirigé, il y a plusieurs années, des négociations qui ont abouti entre cette région et la province chinoise du Fujian. Il représente sûrement un atout précieux pour HNA.

HNA est en phase finale de négociation

Cette opération du groupe chinois est la dernière d’une série d’acquisitions à l’étranger. Les acheteurs chinois ont dépensé des sommes considérables au cours des dernières années à acheter des infrastructures importantes dans le secteur de l’aviation occidentale dont des compagnies aériennes, des aéroports ou des services de catering.

HNA Group a racheté il y a quelques semaines Gate Group, le spécialiste suisse de la restauration et des services à bord ainsi que Servair, la filiale de restauration d’Air France.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY