La VIA ELEKTRA Bourgogne Franche-Comté (1/3)

Si vous voulez réussir, il faut ouvrir de nouvelles voies et éviter les chemins empruntés par les promesses de réussite... (John Rockefeller)

Promenade dans le vieil Auxerre © Hervé Ducruet

La théorie du tourisme en voiture électrique est, jusqu’à présent, le sujet de spéculation et de projection sur un avenir proche. La collection des VIA ELEKTRA © s’est donné pour objectif de concrétiser l’idée. Elle veut faire la démonstration qu’il est possible de voyager en Europe en voiture électrique sur de longues distances pour y faire du « Grand Tourisme ». C’est le tourisme individuel, de proximité, mêlant la découverte du patrimoine et l’art de vivre en respectant les conditions de la crise sanitaire.

Les règles du jeu

Que ce soit une halte gastronomique ou une nuitée, chaque carnet de route est conçu pour sécuriser le parcours des candidats à la redécouverte du vieux continent. Entre chaque Relais VIA ELEKTRA ©, une multitude de points d’intérêts sont sélectionnés à condition qu’ils soient à proximité d’une borne de rechargement.

Qu’elles soient liées au patrimoine naturel ou bâti, à l’art de vivre, aux métiers d’art, aux produits agritouristiques, au golf, au thermalisme, chaque étape doit être « électrisante »… Bref, les VIA ELEKTRA © remettent en scène un tourisme individuel de proximité sur base d’un scénario permettant de choisir quelques-unes des foisonnantes richesses du patrimoine européen.

Hospices de Beaune © Hervé Ducruet

La nouvelle mobilité

L’autre but est d’évaluer la performance de cette nouvelle mobilité en mettant en avant les caractéristiques des véhicules présentés lors de ces reportages. L’autonomie va aller en s’élargissant grâce à la multiplication des bornes de rechargement et à l’évolution technologique permanente des véhicules.

Comme en 1905, nous entrons dans une nouvelle révolution de la mobilité individuelle. Le concept et la marque VIA ELEKTRA © ont été déposés en 2009. Il a aussitôt fait l’objet d’un reportage de 3 pages dans le magazine de l’Automobile Club du Luxembourg (ACL) dans son édition du mois de mai 2009.

C’est avec 10 ans d’avance que nous avons partagé cette anticipation qui se concrétise seulement aujourd’hui. Bien naturellement, nous gardons un lien particulier et privilégié avec cette publication.

La collection VIA ELEKTRA ©

Résultat de recherche d'images pour "E-Tron Sportback 55 quattro image gratuite"Nous vous livrons ici l’essentiel du premier carnet de route de la VIA ELEKTRA © inaugurée en collaboration avec le Comité Régional au Tourisme de Bourgogne Franche-Comté.

Le partenaire automobile est AUDI, qui a permis de mettre au ban d’essai sur plus de 2240 kilomètres sa nouvelle version de la E-Tron Sportback 55 quattro.

Ce SUV 100 % électrique est un véritable vaisseau de croisière terrestre qui n’a rien à faire dans les embouteillages urbain. Sur le site AUDI vous trouverez tous les détails techniques.


La foire des prises de rechargement.

CCS Combo est une norme européenne. Alors que le Combo Euro est réservé aux Tesla. Cette norme CCS est donc partagée par des marques allemandes comme Volkswagen, BMW ou Daimler, General Motors, Ford, FCA, Jaguar, ou encore Audi et Porsche.

La CHAdeMO (contraction de charge de move) est d’origine japonaise. Cette norme, est soutenue par le consortium regroupant Nissan, Mitsubishi, Fuji Heavy Industries (Subaru, notamment), Tokyo Electric Power Company et Toyota.


Au départ de la Belgique

Après avoir parcouru l’411-E25 en direction de Luxembourg. À la sortie 29, vous prenez la direction de Virton. Puis Montmédy, Verdun. La citadelle de Montmédy (ci-dessous) vaut une halte. Vous y trouverez une borne de rechargement Fuclem-55 sur la Place Raymond Poincaré à droite de la mairie.

Résultat de recherche d'images pour "citadelle de Montmédy"

Plus loin, au château de Charmoy, dans sa partie la plus ancienne, il est possible de visiter une brasserie et de déguster une bière locale. À une quinzaine de kilomètres de là vous trouverez la basilique gothique d’Avioth.

Bienvenu dans la Meuse

Votre premier Relais VIA ELEKTRA © sur la route du Sud nous amène au Château des Monthairons. Situé au sud de Verdun, ce spectaculaire hôtel-restaurant partage avec cette ville historique, une grande page de l’histoire du 20e siècle.

À l’arrière du château se trouve une borne de rechargement triphasée disponible pour la clientèle qui réserve au moins une nuitée en demi-pension. Ce monument est au centre de la VIA ELEKTRA © du département de la Meuse. Ce sera votre point de départ pour des excursions d’une journée vers le parc de Lorraine.

Direction La Bourgogne

Après 180 km, vous arriverez à la frontière nord de la Côte-d’Or. Le Château de Courban sera votre prochain Relais VIA ELEKTRA (c). Cette cachette est dissimulée au fond d’un village adossé à une longue colline forestière.

Cet « étoilé Michelin » est une excellente introduction à l’esprit d’excellence bourguignon. Le château dispose de deux bornes type 2 (22 kW) placées sur le mur extérieur du domaine. Les chambres spacieuses sont toutes différentes. La modernité technologique se cache dans un décor authentique et sobre. Le vrai chic !

© Côte-d’or tourisme.com

Le trésor de Vix

C’est la région du crémant de Bourgogne dont vous longerez les vignobles sur les 20 kilomètres vers Châtillon-sur-Seine. En vous dirigeant vers le centre, vous arrivez facilement au musée du trésor de Vix.

En face, vous trouverez une vaste esplanade au fond de laquelle une borne de rechargement public vous permet de compléter une charge durant votre visite du musée. Ce musée protège l’un des plus originaux trésors d’Europe occidentale.

Datant du 5e siècle avant Jésus-Christ, ce trésor funéraire est une authentique merveille illustrant une page mal connue de la culture celte et de ses relations avec le sud de l’Europe.

© Côte d’Or Tourisme

Sur la route des Ducs de Bourgogne

En partant l’Ouest, vous allez pouvoir zigzaguer dans la région de la Route des ducs de Bourgogne. Quelques étapes s’offrent à vous telles que Château de Bussy-Rabutin (photo ci-dessus) qui nous raconte les frasques du plus célèbre de ses propriétaires : le comte Roger de Bussy-Rabutin (1618 — 1693).

Ce général des armées royales de Louis XIV, courtisan de la cour, écrivain pamphlétaire, libertin et membre de l’Académie française, est une vraie curiosité intellectuelle. Le Château d’Ancy le Franc (photo ci-dessous) ouvre une page de la Renaissance française. Encore ici, vous trouverez une borne de rechargement sur l’esplanade qui ouvre l’allée principale conduisant au château.

Résultat de recherche d'images pour "château d’ancy-le-franc"

Ce joyau de la Renaissance est un exercice de style installé sur un grand parc de 50 ha. Construit au milieu du 16e siècle, à la fin du règne de François 1er et au début du règne de son fils le roi Henri II. Le château fut précisément bâti entre 1542 et 1550 par Antoine de Clermont-Tallard d’après les plans de Sébastiano Serlio.

C’est le maître qui a formé le fameux architecte vénitien Palladio connu pour ses réalisations sur la Riviera de la Brenta en Vénétie. (C’est au sud-est de Champagnol, dans le Jura, à Syam que vous retrouverez un superbe exemplaire de l’architecture palladienne).

Plus loin, on part vers au cœur de l’Yonne pour rejoindre le pays de Colette à Saint-Sauveur en Puisaye et juste au sud le très fameux chantier médiéval de Guedelon. Vous y trouverez une borne de rechargement Quickcharger de 44 kW gratuite du réseau SDEY — Guédelon — Treigny. En passant par Vézelay, on arrive à Saulieu.


L’appli « Balades en Bourgogne » vous offre une superbe collection de 150 excursions thématiques à faire à pied, à vélo et en voiture… électrique.

Téléchargez cette application gratuitement puis sélectionnez la balade qui vous intéresse. Une fois sur le terrain le mode GPS prend le relais vous permettant de profiter d’un guidage audio qui se déclenche automatiquement pour vous orienter sur le bon itinéraire complété par l’affichage de carte.


Alain Voisot

A suivre

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY