La Turquie immerge une vieille carcasse d’avion… pour attirer les touristes!

Parfois, on se pince la peau pour savoir si l’histoire réelle ou pas. Mais non, l’histoire est bien vraie. Les turcs ont coulé un vieil A300 dans la mer pour attirer le tourisme de plongée. On peut se demander si c’est pour enquiquiner les grecs ou pour narguer les russes après avoir abattu un chasseur allant combattre en Syrie ou pour faire un pied de nez environnemental à la COP21. Vous savez, le grand rassemblement où tous les pays promettent de diminuer leurs émissions de CO2.

Le tourisme turc ne se porte pas très bien

Nous savons bien que le tourisme en Turquie est en forte plongée depuis les nombreux attentats qui sont en général attribués aux combattants kurdes. Malgré les efforts du ministère du tourisme turc, les touristes, surtout les allemands, ont bien du mal à revenir à Antalya. Ils ont même promis une prime pour chaque charter qui arriverait en Turquie.

Mais qui a eu l’idée de plonger un avion dans la mer Egée ?

On évoque les autorités pour affirmer qu’un Airbus A300 a été plongé au large de Kusadasi début Juin. Il semblerait qu’il s’agit de la municipalité d’Aydin qui aurait acheté l’appareil pour la somme d’environ 80 000 €. Selon certaines sources, c’est la première fois qu’un aussi grand avion a été coulé pour encourager la plongée sous-marine.

Il s’agit de créer des récifs artificiels …mais …

Il existe de nombreux exemples d’installation de récifs artificiels afin d’attirer la faune et la flore sous-marine. La plupart des récifs sont construits en béton armé (avantage de l’utilisation d’un matériau inerte, durable et modulable). On a également de nombreux exemples d’épaves de navires réformés.

Pinal Airpack en Arizona - image flickrMais en général les vieux avions sont stockés très souvent dans les déserts américains : parmi les cimetières les plus connus aux États-Unis on trouve, Pinal Airpack en Arizona (photo), le Scrapper’s Row en Oklahoma, Southern California Logistics Airport et le Mojave Spaceport en Californie et le Roswell International Air Center au Nouveau Mexique.

Les appareils sont le plus souvent dépollués. Les pièces réutilisables sont démontées et inspectées pour être revendues en pièces détachées.

Les récifs d’aujourd’hui sont paysagers

« Le concept de récifs « paysagers », avec une recherche de l’esthétisme dans les formes se développe désormais. Ces récifs sont généralement spécialement conçus pour les plongeurs (voûtes, structures dressées). Par exemple, les « Reef Ball » (cloches percées de multiples trous) mis au point aux Etats-Unis, connaissent actuellement un essor spectaculaire dans le monde (300 sites et 50.000 unités immergées) ».

La Turquie a accepté de couler un énorme appareil. Il faut espérer que toutes les précautions environnementales ont été prises. Mais sur ce sujet, aucune information n’a été communiquée. Nicolas Hulot va mordre son chapeau !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY